Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 25Article 537145

General News of Tuesday, 25 August 2020

Source: Actu Cameroun

Crise anglophone: la presse se déchaine sur les sécessionnistes

Depuis un certain temps, les combattants de la branche sécessionnistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays essuient d’énormes échecs. Les forces de défense et sécurité, assurent avec professionnalisme la sécurité des personnes et leurs.

De l’avis de nos confrères du tri-hebdomadaire Essingan, les bandes armées sécessionnistes sont mises en déroute. Pourchassés jusqu’à leur derniers retranchements, ils sont obligés de s’infiltrer au sein des populations locales pour opérer. Une idée que partagent les confrères des journaux Réalités Plus et Sans détours.

Les leaders sécessionnistes esseulés

Nos différents confrères à travers leurs récentes publications parues en kiosques s’accordent à dire que la rébellion sécessionniste orchestrées par des personnes tapies dans l’ombre à l’intérieur et à l’extérieur du pays a lamentablement échoué. Sans soutien des partenaires extérieurs et ridiculisés par les populations originaires des régions du Noso, les combattants sécessionnistes et leurs leaders sont aux abois. Le chef de l’État a su faire preuve de lucidité en appelant ces derniers à sortir des brousses.

Pour le journal Sans Detours, « Laminés de l’intérieur par les guerres de leadership, totalement désavoués par les populations dont ils prétendaient défendre les intérêts, esseulés à l’international par une série de condamnation pour les dérives criminelles de leurs agissements, les leaders sécessionnistes et leurs visées séparatistes sont visiblement à bout de souffle ». Comment la vista politique de Paul Biya a fait échouer le projet chimérique de la partition du Cameroun.

Si Réalités Plus fait l’ « Autopsie d’un échec», Sans Détours affirment que ces,«imposteurs sont rejetés non seulement par les populations anglophones, la communauté nationale et internationale, les horreurs, les fissures et les dissensions à la dynamique sécessionnistes se muent en un désaccord entre ses leaders supposés ou réels».

Visiblement, c’est la fin d’une sale guerre et aura trop duré. Des milliers de personnes ont perdu la vie innocemment. Le nombre de déplacés internes et externes est assez important. Malgré tout, le gouvernement de la République s’est engagé à mettre tout en œuvre dans le but de restaurer la dignité des populations locales.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter