Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 05Article 554056

General News of Thursday, 5 November 2020

Source: Cameroon Info

Crise anglophone: l’ONU condamne les attaques à répétition contre l'Ecole au Nord-Ouest et au Sud-Ouest

Le Coordinateur du Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires du Secrétariat de l’Organisation des Nations-Unies au Cameroun, Matthias Z. Naab, appelle par ailleurs à cesser les violences contre les élèves et les enseignants, après les événements de Kumba, Kumbo, Limbé, et Fundong.

L’Organisation des Nations-Unies (ONU) a exprimé son inquiétude à la série d’attaques à répétition contre des établissements scolaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en crise, en dénonçant au passage les représailles exercées par des «groupes armés non étatiques» sur les élèves et enseignants.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 5 novembre 2020 par le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires du Secrétariat de l’Organisation des Nations-Unies au Cameroun (OCHA), le coordinateur des affaires humanitaires au Cameroun, Matthias Z. Naab, «condamne fermement les attaques répétées contre les enfants, les enseignants et les établissements» dans ces deux régions.

En effet, après les tueries du Mother Francisca International Bilingual Academy de Kumba (Sud-Ouest) le samedi 24 octobre 2020, et ayant fait sept morts et une dizaine de blessés, onze enseignants du Presbyterian School de Kumbo (Nord-Ouest) ont été enlevés par des séparatistes présumés le mardi 3 novembre 2020, et n’ont toujours pas été libérés; le mercredi 4 novembre 2020, le Kulu Memorial College Limbe (Sud-Ouest), a été attaqué par ces mêmes hommes, les élèves et enseignants violentés, les salles de classe saccagées et incendiées; au cours de la même journée, neuf élèves ont été kidnappés sur le chemin de l’école à Fundong (Nord-Ouest), avant d’être relaxés.

«Ces actes sont odieux et inacceptables. L’éducation est un droit fondamental et les enfants ne devraient pas être empêchés d’aller à l’école. Il devrait s’agir d’un lieu de sécurité et d’apprentissage, et non d’un lieu où les enfants ont peur», a déclaré M. Naab, qui a également appelé à la fin immédiate de l’incitation à la violence contre les écoles. L’ONU réitère son appel aux belligérants, au respect de leurs obligations en vertu du droit international, de s’abstenir contre toute attaque contre les enfants et des personnes civiles.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter