Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 20Article 568190

General News of Wednesday, 20 January 2021

Source: Défis Actuels n°542

Crise anglophone : et si le Vatican volait au secours du Cameroun ?

Alors que les appels incessants au cessez-le feu de la communauté internationale se font inaudibles, le Saint Siégé vient de dépêcher son secrétaire d’Etat à Bamenda.

Les prochains mois pourront être décisifs pour la suite de la crise sécuritaire qui secoue le Cameroun depuis 2016. Pourquoi ? Le Vatican vient de dépêcher un émissaire au Cameroun. Selon un communiqué signé par l’Archevêque de Bamenda, monseigneur Andrew Nkea, « Le cardinal secrétaire d’Etat à la cité du Vatican, Pietro Cardinal Paroün, va visiter Bamenda les 30 et 31 janvier, au titre d’envoyer spécial du Saint Père, Pape François célébrera une messe pontificale à la Cathédrale métropolitaine Saint Joseph, le 31 janvier 2021, durant laquelle H va placer sur les épaules de ma modeste personne, le pallium, qui est l’insigne de l’archevêque métropolitain de la province ecclésiastique de Bamenda ».

Si la raison officielle de la visite du secrétaire d’Etat de la cité du Vatican est le sacre de l’archevêque de Bamenda, d’autres raisons officieuses semblent avoir motivé son envoi au Cameroun. Selon un prêtre jésuite qui a requis l’anonymat, «H est clair que le cardinal secrétaire dEtat à la cité du Vatican, Pietro Cardinal Parolin, ne va pas à Bamenda uniquement pour remettre le Pallium à monseigneur Andrew Nkea. Insoupçonné qu’il y va pour apporter le soutien du pape aux victimes de ia guerre et peut être pour explorer les voies d’une médiation vaticane ».

L’enseignant d’anthropologie ajoute que « ce pourra aussi etre l’occasion de faire le point de l’Eglise catholique au Cameroun et de l’assassinat de monseigneur Jean Marie Benoit Balla ». Un autre prêtre, toujours sous anonymat estime quant à lui que « la visite du cardinal Secrétaire dEtat à la cité du Vatican, Pietro Cardinal Paroi in à Bamenda peut être le message que le Vatican envoie aux populations des régions anglophones, pour leur dire que l’Eglise ne pactise pas avec ie marxisme et qu’elle est le symbole de la paix ».

Répondant à l’avis de certains qui pensent que l’émissaire du pape arrive au Cameroun pour exiger à l’Etat de résoudre la crise anglophone, le missionnaire explique que « les accords cadre entre le Cameroun et le Vatican ne permettent pas à Rome de prendre une telle position. L’Eglise avec sa diplomatie ne peut rien imposer à un Etat souverain. Néanmoins, s’inspirant de l’encyclique du pape « Fratteiii tutti » du 3 octobre 2020, Pietro Cardinal Parolin pourra rappeler aux autorités la mission de l’Etat qui est celle d’être au service des populations et de la fraternité sociale»:

Il faut rappeler que les spécialistes de l’Eglise catholique sont unanimes qu’il est rare de voir un émissaire secrétaire d’Etat à la Cité du Vatican se déplacer pour remettre le pallium, symbole de l’autorité, à un archevêque. Dans la tradition de l’Eglise catholique, les archevêques allaient à Rome pour recevoir le pallium des mains du pape, mais le pape François y a mis fin. Désormais ce sont les nonces apostoliques qui donnent le pallium aux archevêques dans leur différents pays.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter