Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 17Article 465073

General News of Monday, 17 June 2019

Source: hurinews.com

Crise anglophone: des militaires accusés de massacre à Babanki

D’après une source locale, ces cultivateurs ont été sortis de leur champ par des militaires puis exécutés sommairement aux premières heures de la matinée.

Nous avons appris de notre consœur Mimi Mefo, de Mimi Mefo Info (MMI), que 6 fermiers ont été exécutés au petit matin du 14 juin 2019 par des soldats camerounais à Babanki, village situé au nord-ouest du Cameroun anglophone. D’après le témoignage d’un villageois recueilli par MMI, les 6 fermiers ont été sortis de leur champ à Kuh’shui pour certains et d’un marché pour d’autres, à 1 heure du matin. Puis, ils ont été, selon cet habitant du village Babanki, conduits non loin de là pour être exécutés.

Il a été difficile pour la rédaction d’entrer en contact avec la cellule de communication du ministère de la Défense pour avoir sa réaction à ce propos. En début du mois de mai, le Premier Ministre Dion Ngute a déclaré que Paul Biya était ouvert au dialogue pour une solution au conflit dans l’ex-British Southern Cameroon. Malheureusement, l’on constate que les massacres des civils se poursuivent au quotidien. De sources locales, une infirmière enceinte et 3 enfants ont été tués le 12 juin dernier au cours d’un raid de l’armée camerounaise à Eyumojock, au sud-ouest anglophone du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter