Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 11Article 588124

General News of Sunday, 11 April 2021

Source: Actu Cameroun

Crise anglophone : des infirmières libérées à Kumbo après deux jours de captivité

Elles sont libres! Depuis le 9 avril dernier, les infirmières de l’hôpital catholique Saint-Elisabeth de Shisong à Kumbo (Nord-Ouest), ont retrouvé leurs proches. Elles ont été enlevées deux jours auparavant par des présumés combattants sécessionnistes. C’était le 7 avril dernier en soirée, a-t-on appris, au cours d’une intense séance de tirs d’armes à feu entre l’armée et les séparatistes dans cette ville.

On était sans nouvelle de leur captivité qui n’a pas été revendiquée, jusqu’à leur libération. Les raisons de leur kidnapping n’ont pas été avancées, encore moins les conditions de leur libération. Mais c’est un soulagement au sein de leur hôpital et de l’église catholique.

Rappelons que ces infirmières sont les victimes collatérales de la crise anglophone qui secoue les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest du pays depuis près de cinq ans. A cause de l’insécurité générée par cette crise, des civils sont kidnappés par des bandes armées qui exigent le paiement des rançons pour leur libération. A défaut, ils sont purement et simplement abattus par leurs bourreaux lorsqu’ils sont soupçonnés de coopérer avec l’armée.

L’accrochage du 7 avril dernier entre séparatistes et armée intervient quelques jours après l’assassinat le 3 avril dernier d’un soldat par des bandes armées à Bali, Bamenda, dans la Mezam (Nord-Ouest). Trois autres soldats, a-t-on appris, ont été blessés, leur voiture et armes saisies par des séparatistes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter