Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 03Article 553576

General News of Tuesday, 3 November 2020

Source: Actu Cameroun

Crise anglophone : ces propos 'impitoyables' de Owona Nguini qui résonnent mal

L’enseignant d’université affirme dans un tweet qu’au moment où, la crise s’enlise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, qu’il est impossible pour le gouvernement actuel de discuter avec des personnes qui tuent des enfants dans ces régions.

Depuis la tuerie des élèves dans une école à Kumba, dans la région du Sud-Ouest Cameroun, plusieurs acteurs politiques du landerneau camerounais, demandent à Yaoundé, de mettre sur pied, une nouvelle forme de dialogue. Pour eux, c’est l’unique solution pour résoudre de manière définitive la crise dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays. De l’avis d’Owona Nguini, il faut rejeter de manière catégorique cette hypothèse.

Ce dimanche 1er septembre 2020, l’universitaire a fait plusieurs publications sur sa page Facebook affirmant que des « hypocrites pro-Ambazoniens qui pleurent des larmes de crocodiles à propos des crimes de Fiango-Kumba, mais soutiennent les voyous armés sécessionnistes ambazoniens qui les ont commis. Duplicité », peut-on lire dans un premier tweet.


La République
Dans une autre publication, l’ancien consultant de télévision à Vision 4, traitre « d’imposteurs », les intellectuels qui appellent à une nouvelle discussion avec les leaders séparatistes. « Ceux qui laissent croire qu’il est possible pour la République de dialoguer avec les voyous terroristes séparatistes ambazoniens qui ne veulent que lui imposer la sécession l’amputant de ses 2 régions du nord-ouest et du sud-ouest, sont des renégats et des imposteurs », écrit-il.



De son avis si les défenseurs d’un dialogue nouveau voulaient la paix, il devait demander aux séparatistes de déposer les armes. «S’ils voulaient vraiment la paix, ils demanderaient à leurs comparses ambazoniens de déposer les armes et d’avoir la chance d’être amnistiés. Ceux qui continuent ce jeu de duplicité nuisent à l’unité et à l’intégrité de la république. Il faut les combattre vigoureusement», poursuit-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter