Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 03Article 553642

Diasporian News of Tuesday, 3 November 2020

Source: Actu Cameroun

Crise anglophone: John Fru Ndi accuse la diaspora camerounaise

L’opposant historique dit être convaincu que ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre dans ce conflit armé se trouvent à l’étranger.

John Fru Ndi, le dirigeant du Social democratic front (SDF), accuse les groupes armés qui sévissent dans les deux régions anglophones du Cameroun d’être les auteurs du massacre qui a coûté la vie à 7 élèves dans un établissement scolaire à Kumba le 24 octobre dernier. L’information est du journal en ligne Mimimefoinfo.com, de Mimi Mefo Takambou, l’ancienne présentatrice de journal télévisé sur Equinoxe Tv.

Selon cette source, le fondateur du SDF déclare avoir mené des investigations après ce massacre. Il dit être convaincu que ceux qui tirent les ficelles dans l’ombre dans ce conflit armé dans les régions anglophones se trouvent à l’étranger.

L’escalade de la violence

Débutée en 2016 par des revendications corporatistes des enseignants et des avocats, la crise anglophone a pris des proportions considérables, regrette l’opposant camerounais. Les femmes ne vont plus au champ, les commerces sont fermés, les activités sont paralysées. Pour John Nfru Nji, tous les Camerounais devraient se sentir concernés par cette situation qui nous interpelle tous.

L’opposant historique fait savoir qu’il n’y a pas que les anglophones qui souffrent de cette crise. C’est le Cameroun tout entier. Il dénonce également les batailles de positionnement au sommet de l’État où chacun se bat pour son intérêt personnel.

Aussi fait-il savoir, la haine, la corruption, le tribalisme sont autant de maux qui ont pris corps dans la société camerounaise. Des fléaux qui contribuent davantage à exacerber les tensions. Il est temps pense-t-il de se réconcilier et de mettre la haine de côté, pour regarder le nombre de morts et de mettre définitivement un terme à cette guerre.
Après 11 mois passés aux Etats-Unis pour des raisons médicales, John Nfru Ndi est arrivé au Cameroun samedi dernier. Dès son arrivée, il a organisé un culte œcuménique à sa résidence à Yaoundé en la mémoire des cadres de son parti décédés pendant son absence.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter