Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 06Article 571741

General News of Saturday, 6 February 2021

Source: Cameroon Info

Crise anglophone : Bernard Tchoutang désavoue les anciens Lions Indomptables

Dans une grande tribune publiée ce samedi 6 février 2021, il estime que les anciens lions indomptables du Cameroun doivent s’impliquer d’avantage dans la résolution de cette crise qui secoue le Nord-Ouest et le Sud-Ouest depuis quatre ans maintenant.

« Les anciens footballeurs ne sont pas que les ambassadeurs du football. J’aimerais que les Camerounais comprennent ça. Ce message, c’est pour les anciens footballeurs. Pendant 4 ans, déjà, nous avons nos frères au Nord-ouest et du Sud-ouest nos grands frères, nos papas et mamans et l’armée qui meurent au Sud-Ouest et au Nord-Ouest, nos frères anglophones qui meurent.

Je n’ai pas entendu les anciens footballeurs camerounais. Je n’ai pas entendu même un seul ancien footballeur. J’ai fait des vidéos, j’ai appelé, j’ai dit à mes amis footballeurs et frères, vous devez interpeller les politiques parce que les politiques écoutent les footballeurs.

Les footballeurs ont une aura, leurs paroles comptent. Donc je suis surpris que 4 ans après, aucun footballeur n’a demandé à nos politiques d’arrêter cette guerre et de faire en sorte que nos frères du Nord-ouest et Sud-ouest rentrent chez eux.



Je prends un exemple pour parler des footballeurs camerounais, ils sont très très individualistes. Ils veulent les honneurs. J’ai pris contact avec quelqu’un qui s’appelle Mr Aya Abiné qui a la fondation Aya Abiné il y a 2 ans en 2019. J’ai dit à Monsieur Aya Abiné que moi seul, je ne peux pas vous aider, mais ce que je vais faire, c’est que je vais organiser un match de gala ici en France, en région parisienne, nous avons une cinquantaine d’anciens footballeurs camerounais.

Avec nos frères anglophones Puis Ndjefi, Mack Donald et beaucoup d’autres, on va faire un match de gala ici en France. On va faire un container de tout ce que les Camerounais peuvent donner, on va envoyer à la fondation Aya Abiné pour distribuer à nos frères qui sont au Nord-ouest et Sud-ouest qui souffrent de cette guerre.

A lire aussi
Cameroun/Bernard Tchoutang : « je suis fier qu’on me prenne pour un Bamiléké, tellement fier »
Vous savez ce qui s’est passé Serges Alain, il y a des footballeurs qui m’ont dit moi, je ne peux faire parce que je ne fais pas dans la politique. Moi, je ne peux pas jouer ce match parce que je ne veux pas des problèmes avec le gouvernement camerounais. J’ai dit, mais de quoi est ce qu’on parle? Les footballeurs votre rôle, c’est quoi si ce n’est pas d’interpeller ? Vous avez un mandat du peuple en tant qu’ambassadeur. Et en tant qu’ambassadeur vous vous devez d’aider le peuple, d’être du côté du peuple.

Moi, je me rappelle toujours quand j’ai signé à Tonnerre de Yaoundé et à l’époque, on parlait du général Semengue. Il m’avait dit une phrase que je ne vais oublier de ma vie. Il m’a dit : « Monsieur Tchoutang, chaque fois que vous avez un problème entre un fort et un petit mettez-vous toujours du côté du faible ». C’est ce que j’ai retenu. Donc je ne peux pas comprendre qu’en tant qu’anciens footballeurs du Cameroun, nous qui avons le nom grâce au peuple et que jusqu’aujourd’hui même si c’est une minorité du peuple camerounais qui souffre qu’on ne soit pas à leurs côtés. Donc j’appelle mes anciens du football vous devez œuvrer de votre aura. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter