Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 12Article 548185

General News of Monday, 12 October 2020

Source: cameroonintelligencereport.com

Crise anglophine: le vice-président sécessionniste menacé de mort

La police suisse et néerlandaise a ouvert une enquête conjointe sur une menace de meurtre contre le vice-président d'Ambazonie, Dabney Yerima, alors que la résistance contre les élections régionales du Cameroun français et la reprise scolaire s'intensifie. Et cela a été confirmé au Cameroon Concord News Group par un assistant du vice-président, qui a déclaré avoir été officiellement informé de la menace par le camarade Dabney Yerima.

Nous comprenons que la sécurité a maintenant été renforcée autour du leader ambazonien. Le vice-président était en Suisse lorsqu'il a commencé à recevoir des menaces d'un numéro de téléphone qu'il ne reconnaît pas. Le gouvernement intérimaire d'Ambazonia a publié dimanche une déclaration indiquant que la menace contre le vice-président et tout fonctionnaire du sud du Cameroun à cette époque était une source de préoccupation.


Des rapports circulent en Europe selon lesquels le régime de Yaoundé a «frappé» un million de dollars à la tête du vice-président du sud du Cameroun.

Dabney Yerima a déclaré aux Camerounais du Sud lors d'une récente marche de protestation en Suisse que des personnes liées au régime français du Cameroun voulaient le faire tuer.

" Quand je ne suis pas attaqué par des agents du Cameroun français qu'ils engagent pour me tuer, je suis attaqué par des Camerounais du Sud pro Yaoundé qu'ils embauchent pour mentir sur le gouvernement intérimaire ", a ajouté Yerima.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter