Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 28Article 537988

General News of Friday, 28 August 2020

Source: Cameroon Info

Crise Anglophone: un sapeur-pompier froidement assassiné par des séparatistes à Bamenda

Il a été abattu par des présumés combattants sécessionnistes, le 25 aout 2020, alors qu’il regagnait son domicile.
Le conflit armé qui sévit depuis près de quatre ans dans les régions anglophones du pays vient de faire une nouvelle victime. Un sapeur-pompier a été froidement abattu à Street five, dans la ville de Bamenda (Nord-Ouest) par des présumés séparatistes dans la journée du 25 août 2020.

Selon le quotidien Le Messager qui rapporte cette information dans son édition du 28 aout 2020, le soldat du feu, dont l’identité n’a pas été révélée, regagnait son domicile lorsqu'il a été tué. «Malgré ses supplications, ses bourreaux lui ont ôté sa tenue de travail avant de le cribler de balles réelles. Pendant qu'il agonisait, ses meurtriers, à bord d'une motocyclette, ont fondu dans la nature. Baignant dans une mare de sang, le soldat du feu a jeté le dernier soupir», renseigne le journal.

Un acte qui n’a pas laissé ses collègues du corps des sapeurs-pompiers indifférents. «Ses collègues, descendus sur les lieux n'avaient que des larmes pour celui avec qui, ils venaient de se séparer ce matin du lieu de service. La chasse aux fugitifs est alors lancée. Des coups de feu pleuvent. Les dégâts collatéraux vont se compter à la pelle de Mulang jusqu'au lieu-dit la chance, en passant par Musang, Rendez-vous. Des commerces incendiés à street one Mulang et Rendez-vous, des motocyclettes calcinées par ci et voiture brûlée par là. C'est la débande totale, le sauve qui peut. Depuis lors les sapeurs-pompiers sont sur le pied de guerre», lit-on.

Si les auteurs de cet assassinat n’ont pas encore été rattrapés, il faut désormais «montrer patte blanche pour emprunter la route qui passe devant le camp des sapeurs-pompiers. Une route qui dessert non seulement la communauté urbaine de Bamenda mais aussi les quartiers Mulang, Tankah, Fonchastreet, mile three etc.», indique Le Messager.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter