Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 13Article 526924

General News of Monday, 13 July 2020

Source: koaci.com

Crimes au Noso : Médecins sans frontières pleure un de ses collaborateurs


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Un agent de Santé communautaire a été tué en fin de semaine dernière dans la région du Sud-ouest secouée par la crise anglophone depuis fin octobre 2016. La vidéo revendiquant le meurtre a circulé sur les réseaux sociaux camerounais. Le meurtre a été condamné par Médecins sans frontières (Msf).

«Nous sommes choqués et profondément attristés par la nouvelle du meurtre d'un agent de santé communautaire, que notre organisation soutenait dans le sud-ouest du Cameroun. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et communauté. Nous avons été informés de son meurtre par une déclaration officielle de séparatistes », a écrit MMSF dans son communiqué y relatif.

L’agent de santé communautaire avait été enlevé deux jours plus tôt près de la ville de Kumba (Sud-ouest) par des hommes travaillant pour un des multiples groupes armés qui commettent des exactions au Sud-ouest.

L’agent de santé communautaire a été soupçonné de « collaborer avec l’administration » par les séparatistes, soutient une source au sein des séparatistes.


Selon nos informations les séparatistes qui ont revendiqué le meurtre prennent leurs ordres directement auprès du gouvernement intérimaire d’Ambazonie.

Ce dernier a démenti être le commanditaire du meurtre de l’agent de santé communautaire.

Selon l’ONU, les violences dans les deux régions anglophones ont fait plus de 3000 dont morts et 600 000 déplacés internes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter