Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 14Article 505177

Crime & Punishment of Tuesday, 14 April 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Crime: les ambazoniens massacrent les habitants du village Bonakanda

Au moment où le Cameroun comme les autres pays du monde entier lutte contre la pandémie du Coronavirus, les groupes séparatistes continuent d’apeurer les populations des régions anglophones. Hier lundi 13 avril 2020, c’est le village Bonakanda situé dans la région du Sud-Ouest qui a reçu la visite de ces derniers.

Au cours de leur incursion dans ledit village, ils ont abattu par balles, une femme habitante de Bonakanda. Selon les personnes ayant vécu l’attaque, les séparatistes ont aussi enlevé au passage une femme qui allaite. Ils ont kidnappé un homme présenté comme un pasteur d’une église de réveil. L’armée alertée, a immédiatement déployé une patrouille dans ce village.

C’est donc une journée particulièrement difficile que les séparatistes ont imposé hier aux populations du village Bonakanda. Des populations qui suivent comme celles du reste du pays, l’évolution de la pandémie du Coronavirus dans notre pays. Il convient de noter que la région du Sud-Ouest, elle-même fait partie de celles qui sont touchées par le Covid-19.

En date du 31 mars 2020, Bernard Okalia Bilaï le gouverneur de la région a tenu une troisième réunion de crise, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus dans son territoire de commandement. Au cours de ladite réunion, il a procédé à la remise des équipements au personnel médical de la région. Ce matériel, donné par le Ministère de la Santé publique, était composé de kits médicaux. Il faut souligner que c’est le 29 mars que le Sud-Ouest a déclaré son premier cas de contamination au virus du Covid-19.

En accord avec les mesures prises par le gouvernement, le patron de la région du Sud-Ouest avait annoncé que les élèves recevront désormais les cours en ligne pour un meilleur suivi scolaire. Il avait aussi invité les autorités administratives de sa région à mettre tout en œuvre pour le respect des règles édictées par le gouvernement. C’est donc une région qui cherche aussi à mettre tout en oeuvre pour limiter en son sein, la propagation du virus du Covid-19. Contrairement à ce que d’aucuns ont pensé, le Coronavirus n’a pas réussi à garder les séparatistes immobiles. Ils continuent de sévir au sein des populations anglophones.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter