Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 14Article 602026

Actualités of Monday, 14 June 2021

Source: Horizons Nouveaux

Covidgate : voici le bourreau de Mbarga Atangana

voici le bourreau de Mbarga Atangana voici le bourreau de Mbarga Atangana

Magelan Omballa, Maître de conférences à l'Université de Soa à Yaoundé cumulativement avec son poste d’inspecteur général du ministère du commerce est à tous égards, celui par qui le loup est entré dans la bergerie du ministère du commerce dans le cadre de la prévarication des fonds affectés par le FMI en faveur de la lutte contre le covid19 dans notre pays.

C'est en effet lui qui en collusion selon toute vraisemblance si l'on s'en tient au document en facsimilé, avec l'opérateur économique Mouhamadou Dabo promoteur de Medline, qui se substitua à son Mbarga Atangana, le ministre du commerce, depuis le 12 janvier de cette année pour valider la mercuriale querellée, objet de tous les soupçons qui pèsent sur la surfacturation de 15 milliards de FCFA générés par ce gré à gré à problème. Fameuse mercuriale à problème. En effet, les kits validés à 17500 francs CFA contiennent 25 pièces sous forme de bâtonnet tige chacun. Or dans les factures incriminées, c'est une pièce qui a été livrée au prix d'un kit à savoir 17500 Francs CFA ce qui reporte le prix du kit livré à 437 500 Francs CFA et non à 700 Francs CFA/pièce x25 unités. Allez donc savoir ce que cette opération frauduleuse aurait rapportée à Magellan Omballa qui ne se serait pas sans doute fait prier en pareilles circonstances pour passer un deal hyper arrosé avec Mouhamadou Dabo lorsque l'on sait la propension qui est celle du camerounais en faveur de l'enrichissement facile même quand celui-ci est illicite. Si ces faits venaient à être établis par les fins limiers du Tribunal Criminel Spécial qui auront bien du grain à moudre avec sans doute des dizaines de délinquants économiques à col blanc à placer au frais dans l'intérêt de la République malgré le soutien actif des réseaux maffieux dont bénéficient habituellement les prédateurs des caisses du trésor public. Il ne semble pas exagérer d'affirmer que cette affaire du COVIDGATE nous réserve beaucoup plus de surprises que l'on imagine.

La signature et le cachet nominatif qui figurent sur cette fiche de validation devraient concentrer davantage toutes les enquêtes sur Magellan Omballa en ce qui concerne le ministère du commerce en plus de toutes les malversations causées par cette flagrante usurpation de fonction qui ne saurait en aucun cas se justifier dans une administration normale sauf si le Cameroun est devenu une véritable cour du roi Petau ou pire, une auberge espagnole. À ce titre, la responsabilité de MBARGA ATANGANA dans cette affaire des plus rocambolesques pourrait aisément être dégagée en ce qui concerne la validation de la mercuriale relevant des prérogatives régaliennes de son département ministériel mais, fatalement prise en otage sans doute à son issue par un collaborateur ultra zélé comme le révèle ce dossier du covid19gate.

Il serait même opportun pour ce ministère de co demander un audit pour faire le point sur d'autres mercuriales en vigueur dans notre pays qui auraient emprunté les mêmes circuits maffieux et intéressés afin de contenir les conséquences de pareilles décisions prises unilatéralement et sur le dos du ministre par son collaborateur. Vivement que toute la lumière soit rapidement faîte sur cette affaire qui une fois de plus, est loin d'honorer l'image de marque de notre pays.

Rejoignez notre newsletter!