Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 02Article 599821

General News of Wednesday, 2 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate: un cadre du MRC bénéficie d'un marché de plusieurs millions

Fabrication de masques dans un atelier Fabrication de masques dans un atelier

•Fosting Nzodjou, cadre du MRC a reçu un marché de fabrication de masques de la part du SCSI initié par son président Kamto.

•Il a perçu 7 millions CFA pour fabriquer 20 000 masques.

•Le marché a été attribué de gré à gré.


Depuis le début du feuilleton dit 'Covidgate', l'on assiste a de révélations toutes azimutes. Le nouvel épisode de cette série ne se trouve pas dans du côté du scandale des fonds covid du FMI, mais plutôt dans l'affaire Survie Cameroun (SCSI)qui fait aussi l'objet de débats depuis que les résultats de l'audit divisent les responsable du projet.

Dans un document que vient de recevoir la rédaction de camerounWeb, nous apprenons que le coordonnateur du SCSI, Christian Penda Ekoka a octroyé de gré à gré, un marché de fabrication de masques de 7.000.000 CFA au sieur Fosting Nzodjou qui se trouve être un cadre du MRC.

Dans le contrat que la rédaction de camerouWeb a sous la main, il est stipulé que M. Nzodjou devrait fabriquer 20.000 masques à cadence de 5.000 par jour.

A la signature du contrat, M. Nzodjou a reçu 3.500.000 FCFA, et a perçu le reste à la livraison des masques, soit 4 jours après la signature du contrat.

M. Nzodjou même si membre du MRC a le droit, tout comme les autres Camerounais de bénéficier d'un marché. C'est un droit absolu. Mais les condition dans lesquelles (gré à gré) le marché lui a été attribué posent problème. Car ce sont les même choses que l'opinion nationale, les membres du MRC y compris reprochent au régime dans le cadre du scandale des Fonds covid du FMI.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter