Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 03Article 605926

Politique of Saturday, 3 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : les quatre vérités de l’honorable Koupit Adamou

"Cet acte est indigne de notre pays"

Le député du Noun a répondu à une interview de Camerounweb.com.

Il a évoqué la question du retrait, sans explications, de la présentation du Rapport d’audit aux membres du parlement.

Selon le député du Noun cet acte est indigne de notre pays.

L’honorable Koupit Adamou a toujours la verve qu’on lui connait. Et c’est ce qui fait sa particularité au sein du parlement camerounais. Dans une interview qu’il a accordée à Camerounweb.com, le député du Noun Centre ne passe pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense. Parlant de la question de la présentation du rapport d’audit de la Chambre des comptes de la Cor suprême, qui devait être présenté aux députés et qui a finalement été retiré sans explication, le député pense que : « C’est indigne de notre pays et nous, députés de l’Assemblée nationale sommes totalement déçus. Nous avons le sentiment qu’on n’est pas respecté. Parce que la présentation du rapport final de l’audit mené par la Chambre des comptes est une obligation de la loi portant transparence financière », lance-t-il d’un ton amer, non sans noter que ce rapport sera présenté aux députés par tous les moyens. Et à défaut le député de l’Union Démocratique du Cameroun entend mettre sur pied une enquête parlementaire sur la question de la gestion des fond-covid-19.

Les micmacs de l’Assemblée nationale

Selon l’honorable Koupit Adamou, la présentation du rapport d’audit de la Chambre des comptes de la cour suprême aux députés a été programmée selon le canal officiel de l’Assemblée nationale. « Les députés ont été surpris de voir au petit matin de mercredi qu’un journal titrait à sa grande une que le rapport final ne sera plus présenté et sera reporté. Plusieurs citoyens nous ont interpellés, mais à notre niveau nous continuions à remettre cela en doute, ce d’autant plus que dans le forum des députés, le programme n’avait pas changé. C’est vers la fin de la journée que nous avons constaté que le programme avait changé. Sur le nouveau programme l’on a constaté qu’il ne figurait plus la présentation du rapport d’audit de la Chambre des comptes aux députés ». Il s’agit pour le député de l’Ouest d’un « d’un manque de respect à l’endroit des députés. J’ai personnellement vu que l’administration de l’Assemblée nationale avait cédé aux pressions de certaines autorités tapis dans l’ombre. Nous disons donc que cette manière d’agir a renforcé un climat de suspicion au sein de la population camerounaise. Nous devons gérer le Cameroun en évitant des comportements qui peuvent entrainer la goutte d’eau à déborder le vase ».

Rejoignez notre newsletter!