Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 01Article 605563

Politique of Thursday, 1 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : le député Bienvenu Ndjip veut écouter Paul Biya au parlement

C'est regrettable que nous soyons arrivés à ce niveau C'est regrettable que nous soyons arrivés à ce niveau

Au cours d'une interview exclusive accordée à CamerounWeb, le député Bienvenu Ndjip, se dit déçu de l'annulation de la présentation du rapport d'audit de la chambre des comptes sur la gestion du fonds spécial Covid-19. Pour l'élu, le gouvernement manque de considération aux parlementaires. Il souhaite entendre le président de la République Paul Biya sur ce scandale qui ternit l'image du Cameroun.

L’Assemblée nationale a attendu en vain, le rapport d’audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême, vendredi dernier. Finalement une version de ce rapport s’est retrouvée sur la toile. Quel est votre commentaire sur cette actualité ?

Merci de vous intéresser comme tous les Camerounais à cette actualité brûlante au Cameroun en ce moment. Il faut noter que je reviens d'une mission dans la ville de Izmir c'est en Turquie dans le cadre de la foire agro-pastorale organisée du 23 au 27 de ce mois qui s'achève.

Mais je suis resté très proche des activités du parlement pendant mon absence.
Pour revenir à votre question, je vais juste demander au gouvernement de la République d'avoir un peu de considération pour les députés de la Nation que nous sommes.

Je ne peux rien vous dire de plus car nous avons des foras communs où les programmes des travaux devant se tenir à l'Assemblée Nationale sont régulièrement partagés. Cela a d'ailleurs été le cas pour ce qui est du rapport d'audit de la chambre des comptes. Malheureusement le jour dit, point de réunion comme initialement annoncé, et sans explication. C'est la raison pour laquelle je pense qu'il existe un manque de considération vis-à-vis de la représentation nationale.



Que pensez-vous de la version du rapport d’audit de la Chambre des comptes?

Le Cameroun est devenu un pays où tout se dit et se fait dans les réseaux sociaux. Je ne suis pas étonné encore une fois de plus cette fois-ci.
C'est regrettable que nous soyons arrivés à ce niveau dans une République qui se veut sérieuse. Si les fuites d'informations relayées par les médias sont établies, il faut que le gouvernement communique et donne une version officielle par rapport à ce scandale de trop qui terni une fois de plus l'image de notre pays.

Le Cameroun est à genoux, nous appelons à une alternance pacifique.
Que toutes les personnes soupçonnées de détournements dans le cadre de cette affaire, rendent leur tablier afin de donner à la justice les moyens de faire son travail.

Par ailleurs, si le président de la République est encore à même de diriger ce pays, la représentation nationale sera heureuse de l'accueillir pour donner des explications aux camerounais pour qui, il détient le pouvoir.

Rejoignez notre newsletter!