Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 01Article 605611

Actualités of Thursday, 1 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate: la réponse de Dr Malachie aux accusations contenues dans le rapport d'audit

Manaouda Malachie au nord Manaouda Malachie au nord

•Depuis quelques jours, des accusations de détournements son formulées à l'endroit du ministre de la Santé.

•Ces accusations font suite à la publication du rapport d'audit de gestion des fonds Covid-19.

•Le rapport souligne des cas avérés de détournements et magouilles au Ministère de la Santé.


Pendant que les accusations contre le Ministre de la Santé fusent de partout, ce dernier a décidé de répondre par une visite de certains chantiers en cours et dont son ministère est à l'initiative.

Ainsi, Manaouda Malachie a initié de nouvelles visites de terrain depuis le 30 juin dans des centres de santé. Hier mercredi, il était dans la capitale régionale du nord pour dit-on 'apprécier' l'état d'avancement du site de construction de l'Hôpital de référence de la région.

Prenant la parole surplace, il évite bien entendu le scandale des fonds Covid, mais parle plutôt des 'indélicatesses' et 'manquements' des médecins et plusieurs responsables du CHR portés à son attention.

C'est claire que le ministre de la Santé a choisi sa ligne de défense ou mieux, sa stratégie de communication. Cette dernière c'est : 'le chien aboie, la caravane passe'. Ou 'Les Camerounais crient, Manaouda travaille'.


Le nouveau rapport de la Chambre des Comptes révèle l’étendu des malversations commises par les gestionnaires du fonds spécial Covid-19. La chambre a constaté plusieurs irrégularités dans les passassions des marchés au ministère de la santé. Le document de synthèse que CamerounWeb a consulté critique sévèrement le processus d’appropriation par le ministère de la santé du bâtiment dit « Orca ».

Le rapport révèle que le ministère de la santé a pris possession du document en se servant d’une « simple lettre » négligeant plusieurs aspects juridiques entourant une telle transaction.

«Ce bâtiment à usage commercial a fait l'objet d'une mise à disposition par son propriétaire par une simple lettre en date du 30 avril 2020, et a été aménagé en clinique par le MINSANTE pour le coût de 1,041 milliards F CFA. La chambre observe que cette situation est porteuse de risques élevées pour l'administration, qui n'a pas pris soin de rédiger une convention de mise à disposition », souligne le rapport.

Deal caché avec le DG de ORCA

Le rapport d’audit de la Chambre des comptes révèle constate que le ministère de la santé a octroyé des marchés à la société SARL BF Rest dont le directeur est également celui de PROMETAL propriétaire du bâtiment dit « Orca ». Pour les auditeurs, ces marchés ne respectent pas « les procédures de mise en concurrence du code des marchés publics et apparait comme une contrepartie déguisée ».

CamerounWeb vous propose un extrait du rapport d’audit de la Chambre des comptes

Au début de la pandémie, le Minsanté a cherché à aménager un centre de référence des patients atteints par le Covid-19 à Yaoundé et s'est tourné vers le bâtiment dit "Orca" disponible au centre-ville et appartenant au groupe Prometal.

Ce bâtiment à usage commercial a fait l'objet d'une mise à disposition par son propriétaire par une simple lettre en date du 30 avril 2020, et a été aménagé en clinique par le MINSANTE pour le coût de 1,041 milliards F CFA. La chambre observe que cette situation est porteuse de risques élevées pour l'administration, qui n'a pas pris soin de rédiger une convention de mise à disposition.

Ce bâtiment à usage commercial a fait l'objet d'une mise à disposition par son propriétaire par une simple lettre en date du 30 avril 2020, et a été aménagé en clinique par le MINSANTE pour le coût de 1,041 milliards F CFA. La chambre observe que cette situation est porteuse de risques élevées pour l'administration, qui n'a pas pris soin de rédiger une convention de mise à disposition. Ces risques portent sur :

- la durée de mise à disposition, qui n'est pas précisée

- la rémunération du propriétaire sous la forme d'un loyer qui n'est pas prévue, sachant que le courrier du 30 avril ne précise pas que la mise à disposition est gratuite ;

-la restitution en l'état, qui sous-entend que l'investissement de plus d'un milliard F CFA consenti par l'Etat serai perdu parce que les équipements devraient être démantelés ;

-l'existence des coûts supplémentaires induits par les travaux de remise en l'état du bâtiment.

Compte tenu de l'importance de cette clinique dans le dispositif de traitement des patients et des coûts d'aménagement consentis, la Chambre des Comptes estime qu'une restitution en l'état n'est pas souhaitable. Elle recommande dès lors de négocier une convention avec le propriétaire prévoyant une juste indemnisation et le rachat du bâtiment.

Deux marchés spéciaux conclus pour les travaux de restructuration et l'aménagement et l'ameublement de ce centre de prise en charge pour un total de 631, 6 millions ont été attribués à la SARL BF Rest, dont le Directeur général est également Directeur général de la société Orca appartenant au groupe Prometal.

En l'absence de loyer pour la mise à disposition du bâtiment Orca, l'attribution de ces marchés spéciaux à une société liée au groupe PROMETAL, non soumise aux procédures de mise en concurrence du code des marchés publics, apparait comme une contrepartie déguisée.

Rejoignez notre newsletter!