Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 24Article 598408

General News of Monday, 24 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : dos au mur, Manaouda Malachie livre des noms

Dos au mur, Manaouda Malachie livre des noms Dos au mur, Manaouda Malachie livre des noms

• Le ministre de la santé a été auditionné dans l’affaire Covidgate

• Il a cité les noms de Ferdinand Ngoh Ngoh et Dion Ngute

• Le ministre de la santé ne se reproche rien


Premier à être auditionné par les enquêteurs de la police judiciaire, Manaouda Malacbhie a tout fait pour sauver sa tête quitte à livrer plusieurs de ses supérieurs hiérarchiques. Lors de son audition du 18 mai 2021 qui a duré près de 10 heures de temps, le ministre de la santé a expliqué aux officiers de la police judiciaire pourquoi il ne se reprochait rien dans l’affaire de détournement du fonds spécial destiné à lutter contre le Covid-19.


Le premier argument sur lequel le ministre fonde sa défense est la délégation des pouvoirs à son secrétaire chargé des épidémies et pandémie, Alim Hayatou (décédé le 04 mai 2021). C'est donc ce dernier qui avait la charge de passer les marchés.


Le ministre de la santé a indiqué cependant que certains marchés dont les attributions sont remises en causes par la Chambres des Comptes ont été recommandés par le secrétaire général à la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh.


« Il apparait également que parallèlement aux arbitrages du groupe de travail, le SG/PR Ferdinang Ngoh Ngoh, a eu à instruire l'attribution de plusieurs prestations à des dizaines d'entreprises, dont une bonne partie est aujourd'hui remise en cause par le rapport d'audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême. L'intrusion du non moins ministre d'Etat dans ces dossiers qui sentent les malversations financières souvent "sur très haute instruction du président de la République" et bien avant même la récente mise en place d'une task force dont il assure la présidence, est revenu en boucle pendant les quelques 7 heures d'audition de Manaouda Malachie au TCS », révèle le Journal Info Matin de ce 24 mai 2021.

Dion Ngute

Le secrétaire général à la présidence n’a pas été la seule cité par le ministre de la santé. Manaouda Malachie a également indiqué s’être toujours référé aux arbitrages du premier ministre Joseph Dion Ngute. Le premier ministre qui est également le coordinateur du Plan national de la riposte contre le Covid-19 avait donné son aval pour l’attribution des marchés à certains opérateurs économique dont de sérieux doutes planent désormais sur leur intégrité.


« Au premier rang de ceux-ci et par ceux dont les prestations sont les plus controversées figure le sulfureux homme d'affaires qu'on dit être le principal bras séculier de Manaouda Malachie dans la mafia Covid-business, Mahamadou Dabo, patron de Mediline Medical Cameroonn présenté comme en hibernation depuis sa création en septembre 20217 et qui a "été réactivée pour les besoins de la cause". Le 11 juin 2020, le PM a demandé au Minsanté de négocier avec cette société pour l'acquisition de 3 millions de kits de tests. Le rapport d'étape de la Chambre des comptes relève que Mediline Cameroon a livré au Minsante 1,4 millions de tests à 15700 Francs la pièce contre 8371,9 pour ses concurrents Medical Plus et Sat Pharma, des sociétés de droit Camerounais », précise le journal.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter