Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 03Article 605989

Actualités of Saturday, 3 July 2021

Source: L'oeil du Sahel

Covidgate: acculé, Manaouda Malachie donne un ultimatum à l'entreprise Alliances Construction

4 ans après le début des travaux, le taux d'exécution affiche seulement 48 % 4 ans après le début des travaux, le taux d'exécution affiche seulement 48 %

4 ans après le début des travaux, le taux d'exécution affiche seulement 48 %.

4 ans de travaux. 3 prolongations de délais. 48% du taux d'exécution pour un taux de décaissement financier de 49 %. Et pour ne rien rassurer, la mobilisation des ouvriers est faible sur le chantier. Pourtant, le chantier est supposé finir le 31 septembre prochain. De quoi irriter le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, alors en visite de chantier ce 29 juin à Maroua. Sans passer par quatre chemins, le patron de la Santé publique a plutôt été formel devant les responsables de l'entreprise Alliances Construction Cameroun SA. Pour Manaouda Malachie, il n'y aura pas de délai supplémentaire, encore moins des travaux au rabais. «Ce que nous avons vu sur le site ne nous rassure pas. C'est pourquoi nous avons demandé à l'entreprise de se mobiliser davantage pour travailler 24h/24, parce qu'il n'y aura pas une 4ème prorogation de délai. De même, nous n'accepterons pas des travaux au rabais à Maroua», a-t-il fulminé.

C’est que lancés depuis le 3 mai 2017, les travaux de construction de ce centre ont fait du sur place depuis lors, contraignant au passage les autorités à accorder trois fois de suite une prorogation de délais entre octobre 2018 et août 2020 (- 2 octobre 2018, 25 juillet 2019 et 10 août 2020 -, Ndlr). Au rythme actuel, il faut un miracle à l'entreprise pour boucler les travaux en 3 mois qui lui sont impartis.

De son côté, pour justifier ce grand retard qu'elle a accusé, l'entreprise évoque l'insuffisance des ouvriers qualifiés sur place, le non-paiement des décomptes des travaux exécutés et les difficultés liées à l'approvisionnement des graviers qui se trouvent à Figuil, dans la région du Nord. Pour Mohamadou Yougouda, responsable du groupement Helios Ingénierie qui assure la maîtrise d'oeuvre du projet, ces difficultés pourraient être surmontées, à condition que l'entreprise se mobilise aussi bien en personnels qualifiés qu'en matériels.

Le centre hospitalier de référence de Maroua fait partie du programme de construction de 8 centres à travers le pays dans le cadre du plan d'urgence triennal 2015-2017. D'une capacité d'accueil de 110 lits d'hospitalisation, cette formation sanitaire peut recevoir 589 personnes par jour y compris les personnels. Il dispose de quatre plateaux : technique, hospitalisation, ambulance et logistique.

Rejoignez notre newsletter!