Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 03Article 600001

xxxxxxxxxxx of Thursday, 3 June 2021

Source: camerounweb.com

Covidgate: Wilfried Ekanga dresse un portrait sombre de Ferdinand Ngoh Ngoh

• Wilfried Ekanga tire sur Ferdinand Ngoh Ngoh dans une tribune

• Il met en lumière la guéguerre entre les ministres

• Dans sa tribune, Wilifried demande la libération de Bibou Nissack incarcéré à Kondengui


Une épée de Damoclès plane sur la tête des membres du gouvernement de Dion Ngute et aussi sur la tête de ces technocrates d'Etoudi qui prennent des décisions sur les instructions du président Paul Biya, dans l'affaire du détournements des 180 milliards. Et le SG n'est pas du reste.

Selon les experts, il a crée la task force pour mieux contrôler les choses et se tirer d'affaire tant qu'il est encore temps. Ce dont Wilifried Ekanga n'en doute pas. Car à l'en croire , "Cet homme est capable d'inviter ta femme dans sa chambre en prétextant les " Plus Hautes instructions du chef de l'État ".

Le membre du MRC indique que c'est Ferdinand Ngoh qui est le président de la République du Cameroun et que les Camerounais bien qu'ils le savent, ne peuvent rien faire. " Le véritable président du Cameroun vous dirige sans se gêner depuis 2019 avec son premier ministre Christophe Gilhou, ambassadeur de France, et vous ne pouvez rien faire, même si ça vous énerve", déclare-t-il.

Pendant ce temps, il juge inconcevable que Bibou Nissack soit toujours incarcéré à la prison de Kondengui. Arrêté dans le cadre des marches du 22 septembre 2020. Il totalise déjà plus de 6 mois dans les géoles. Son camarade de combat Wilfried Ekanga demande sa libération.

Quelle est la situation actuelle à Etoudi? Que fait Chantal Biya dans les couloirs du Palais? Pourquoi est-elle si effacée ces derniers jours? Les querelles entre ministres, Wilifried Ekanga a sa petite idée et la développe dans sa tribune ci-dessous intitulée, Ngoh Malfrat!




Cet homme est capable d'inviter ta femme dans sa chambre en prétextant les " Plus Hautes instructions du chef de l'État ".
Le véritable président du Cameroun vous dirige sans se gêner depuis 2019 avec son premier ministre Christophe Gilhou, ambassadeur de France, et vous ne pouvez rien faire, même si ça vous énerve.

Cela fait près de deux ans qu'il maintient Biya dans le sarcophage. Après l'enterrement, il sera l'un des principaux acteurs de la guerre de succession dans la dynastie du Royaume Cameroun, et vous fera savoir que l'empereur Mvondo a laissé des instructions avant de mourir. La première de ces instructions étant de l'accepter comme nouveau Nkukuma.
Bon, c'est entre "eux-eux" de toute façon. Sachant que Laurent Essoh ne l'aime pas beaucoup ; sachant que Fame Ndongo rêve tout aussi subtilement du trône après avoir réussi le tour de force d'être promu ministre d'État en guise de récompense pour avoir volé les 75 milliards destinés aux ordinateurs ; sachant que les yeux de Franck pourraient atteindre le volume de ceux d'Atanga Nji...
... Et sachant que Chantal ne va pas laisser l'affaire sous prétexte que le Roi est mort, et qu'elle devra à tout prix rester Première Dame de quelque chose, les saisons blanches et sèches qui arrivent vont être ... blanches et sèches justement.

En attendant, ce que les Camerounais sincères, ( et je dis bien les Camerounais sincères, pas les Wamakouliens lobotomisés pour qui un pays sans autoroutes et qui tue des bébés sur le dos de leurs mères est un "pays émergent" ) réclament, ce sont des têtes après l'effroyable affaire du COVIDGATE, notre Watergate national. Des têtes doivent tomber et par dizaines, pour éviter à ce pays de gravir d'autres échelons dans la sorcellerie.
Car il est inadmissible que Bibou Nissack soit arrêté en pleine nuit dans son salon devant femme et enfants et incarcéré jusqu'à ce jour, pendant que le troupeau de Cannibales qui diffusent la mort sur leur passage à coup de tortures, de tribalisme, de mensonges et de BRAQUAGE DE MASSE " sous hautes instructions" restent en liberté. Et si vous êtes en mesure d'accepter ça, c'est que vous méritez votre sort.

C'est la dialectique de l'esclave qui doit être capable d'assumer sa révolte, comme l'a théorisé Thomas Sankara.
Un Gang de Malfrats se trémousse à la tête du pays de Um Nyobe, et pendant qu'ailleurs les ministres suspectés démissionnent pour permettre à l'enquête de suivre son cours sans que le politique n'interfère, ceux qui ont pris l'habitude de vous dire " Il y a aussi les inondations en Allemagne " ne se souviennent soudain plus qu'il faut aussi comparer cette fois-ci et faire comme en Allemagne.

Au contraire, ils vous narguent même et se présentent au tribunal avec leur gendarme de service comme chien de garde.
("Je vais même encore voler ; vous allez me faire quoi ?"
EN BREF :
Continuez à brûler des petits voleurs de motos en pleine rue à Douala, et à appeler " Excellence" les bandits de grands chemins qui détournement des milliards sous votre nez. Ce sont les paradoxes du pays organisateur qui n'organise pas de CAN.
Ferdinand Ngo Malfrat vous conduira à l'émergence en 2035, quand le jeune Biya aura 103 ans.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter