Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 03Article 599956

General News of Thursday, 3 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : Mediline Medical réclame encore 8.5 milliards au Cameroun

Au cœur de la polémique relative aux marchés du Covid-19 Au cœur de la polémique relative aux marchés du Covid-19

Selon Mediline Medical le Trésor public doit encore lui verser 8 milliards 557 millions 500 mille Fcfa.

L’entreprise est pourtant au cœur de la polémique relative aux marchés spéciaux des tests de dépistage Covid-19 au Cameroun.

L’entreprise dénonce « une campagne de désinformation très préjudiciable à son image »

L’affaire a surpris plus d’un. Au cœur d’une polémique relative aux marchés spéciaux des tests de dépistage Covid-19 au Cameroun, Mediline Medical vient encore faire une réclamation de plusieurs milliards à l’Etat. C’est un communiqué de presse signé le 1er juin à Séoul et portant l’estampille de Sanghi-Yi, son président du Conseil d’Administration (PCA) qui lance les hostilités. Dans cette sortie, l’entreprise coréenne dit apporter des « clarifications sur sa contribution » dans la lutte contre cette pandémie au Cameroun. Selon l’entreprise, il reste encore 8 milliards 557 millions 500 mille Fcfa à percevoir auprès du Trésor public.

Les livraisons

Entre le 30 mai 2020 et janvier 2021, ce fournisseur a livré 1 million 900 mille tests sur les 3 millions commandés par le gouvernement camerounais, informe le PCA. Sachant que l’entreprise a déjà perçu 24 milliards 500 millions de Fcfa, la facture totale actuelle des tests livrés Mediline Medical se chiffre à plus de 33 milliards de FCFA. L’entreprise déplore le fait que 1 million 100 mille tests d’un montant de 19 milliards 250 millions de Fcfa « dûment commandés par le gouvernement du Cameroun ne sont toujours pas réceptionnés et bien évidemment pas payés ».
Mediline Medical déplore « une campagne de désinformation très préjudiciable à son image »

Il faut noter que l’entreprise coréenne est accusée d’avoir gagné des marchés sans expérience dans le domaine, devant deux prestataires nationaux (Medical Plus Sarl et Sat Pharma Sarl), « dont l’expérience dans la vente de médicament et dispositifs médicaux est avérée », d’après la Chambre des comptes de la Cour Suprême du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter