Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 27Article 598855

Actualités of Thursday, 27 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : Calbral Libii appelle à une alternance pour sauver le Cameroun

Calbral Libii appelle à une alternance pour sauver le Cameroun Calbral Libii appelle à une alternance pour sauver le Cameroun

• Cabral Libii appelle à une alternance politique au Cameroun

• Il reproche à la Chambre des comptes son silence après la diffusion du rapport sur le Covidgate

• Le député se dit déçu


Interrogé par le journal Mutations sur le scandale financier qui entoure la gestion du Fonds Spécial Covid-19, le président du PCRN Cabral Libii a tiré sur le régime de Biya qui selon lui est caractérisé par « une goujaterie prédatrice ». Si Cabral Libii n’est pas surpris par le détournement du fonds spécial Covid-19, il reste cependant impressionné par l’appétit de certaines nouvelles recrues.

« L'insistance sur la beuverie et la gabegie de l'ordre gouvernant n'est qu'une diversion. Les ranking de Tranparany et leur opération Epervier n'ont pas attendu le Covid-19. Comme à leur habitude, ils se sont gobergés (...) On est juste subjugué par la goujaterie prédatrice de certaines nouvelles recrues », déclare le député.

Cabral Libii s’interroge également sur l’authenticité du rapport de la chambre des comptes en circulation sur les réseaux sociaux. Ce document dont certains juges de la cour suprême ont remis en doute l’authenticité n’honore pas la chambre des comptes selon le député. « Ce qui me laisse songeur est que la Chabre des cimptes qui nous a habitué à des rapports presque parfaits, est silencieuse depuis que le document de synthèse controversé d'un rapport d'audit qui porte son empreinte circule. Une désinvolture vis-à-vis de l'opinion, qui doit mal dissimuler la gêne d'une curieuse inféodation. Sur le site internet de la chambre, ce fameux rapport visiblement inachevé ne figure pas. En même temps, ce n'est pas fake. Qu'est-il donc arrivé à cette chambre ? Cà et là, ceux qui prétendent être dans la confidence, annoncent un rapport plus achevé et plus professionnel dans les prochains jours », écrit le député qui indique que ce scandale est une preuve supplémentaire de la nécessité de procéder à une alternance politique au Cameroun.

« Mais qu'une institution aussi respectable que la Chambre des comptes, l'un des derniers remparts de notre dispositif de lutte contre la corruption, prête-t-elle aussi désormais le flanc à de telles légèretés sur une question sanitaire aussi cruciale, nous conforte s'il le fallait encore, à l'idée d'une urgente alternance pour sauver ce qui reste de la République du Cameroun. Je suis déçu », conclut Cabral Libii.

Rejoignez notre newsletter!