Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 26Article 598747

Actualités of Wednesday, 26 May 2021

Source: www.camerounweb.com

CovidGate: Cabral Libii veut porter plainte contre un journaliste

Il dit avoir saisi son avocat pour vérification des faits Il dit avoir saisi son avocat pour vérification des faits

• Boris Bertolt accuse certains députés du parti d’avoir profité de la pandémie du coronavirus pour gagner des marchés publics

• Cabral Libii Ngué dit avoir saisi son avocat pour vérification des faits

• Cabral Libii Ngué s'étonne du fait que le rapport de l'audit des fonds du FMI soit accessible à cette étape du processus


C’est la panique et la consternation au Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) de Cabral Libii Ngué suite à une sortie du lanceur d’alertes camerounais Boris Bertolt accusant certains députés du parti d’avoir profité de la pandémie du coronavirus pour gagner des marchés publics.

En effet, le scandale né de la gestion des fonds convid suite à la publication du rapport d’étape de la chambre des comptes de la cour suprême continue de faire des remous. Selon Boris Bertolt, « des députés et pas des moindres du PCRN ont gagné des marchés du Covid-19 au MINSANTÉ ». Cette accusation n’est pas du goût de Cabral Libii Ngué qui annonce des poursuites judiciaires contre l’auteur du texte qu’il juge « diffamatoire » à son endroit au niveau des réseaux sociaux « pour laver l’honneur du PCRN ». Il dit avoir saisi son avocat pour vérification des faits.
« Me René Roger Bebe, avocat, vérifie l’authenticité d’un texte diffamatoire qui circule dans les réseaux sociaux et qui m’attribue des marchés publics dans l’univers cafouilleux du Covid-19. Suivront le cas échéant des poursuites judiciaires contre l’auteur réputé journaliste », a déclaré Cabral Libii sur son compte Twitter ce mercredi 26 mai 2021.

Il faut souligner que, dans une tribune publiée dimanche dernier sur sa page Facebook, le député à l'Assemblée nationale s'étonne du fait que le rapport de l'audit des fonds du Fonds Monétaire International soit accessible à cette étape du processus. Cabral Libii Ngué reproche également à la Chambre des Comptes (CDC) d'avoir poursuivi son audit, alors qu'elle avait été dessaisie du dossier par le chef de l'Etat, Paul Biya.
« Ce qui me laisse songeur est que, la Chambre des comptes qui nous a habitué à des rapports presque parfaits (comparés à ceux des autres organismes qui en font…), est silencieuse depuis que le document de synthèse controversé d'un rapport d'audit qui porte son empreinte, circule. Une désinvolture vis-à-vis de l'opinion, qui doit mal dissimuler la gêne d'une curieuse inféodation. Sur le site internet de la Chambre, ce fameux rapport visiblement inachevé ne figure pas. En même temps, ce n'est pas un Fake. Qu'est-il donc arrivé à cette chambre? Çà et là, ceux qui prétendent être dans la confidence, annoncent un rapport plus achevé et plus professionnel dans les prochains jours. Mais ce rapport qui a fuité a donc été rédigé à quelle fin? Il a circulé en interne dans quel but? », écrit Cabral Libii.

« Rappelons juste succinctement que le FMI a demandé un rapport d'audit de SES fonds alloués au Cameroun et a exigé que cet audit soit fait par la Chambre des comptes. Ça confirme la respectabilité que cette institution peut avoir inspiré. Puis curieusement, la Chambre des comptes a été dessaisie de cet audit par le Président de la République au profit du CONSUPE, faisant échec au passage à l'exigence du FMI. Ce qui crédite la thèse d'une volonté de faire faire l'audit par une institution moins émancipée...La Chambre des comptes s'est-elle donc entêtée à faire un audit? Et si c'est le cas, pourquoi et pour qui a-t-elle donc rédigé le document inachevé qui circule ? Au profit du FMI? Du Président ? Lequel des deux destinataires a fait fuité le "document d'étape" ? », ajoute le député.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter