Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 02Article 605902

Actualités of Friday, 2 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Covid Gate : Comment 841.2 millions FCFA sont allés dans l’eau

L’Etat aurait pu utiliser cet argent pour autre chose L’Etat aurait pu utiliser cet argent pour autre chose

Les unités d’isolement et les centres de prises en charge construits dans 4 stades.

Ces équipements n’ont servi à rien.

L’Etat aurait pu utiliser cet argent pour autre chose.

Plusieurs investissements n’ont finalement servi à rien dans le cadre de la riposte contre le Covid-19. C’est le cas des unités d’isolement et les centres de prises en charge qui ont été construits dans 4 stades. Pour un total de 841.2 millions FCFA, c’est équipements n’ont finalement accueilli aucun patient atteint du Covid 19 avant le démantèlement décidé par note du 07 octobre 2020 du Secrétaire General de la Présidence de la République en vue de la prise en main des infrastructures par la Confédération Africaine de Football CAF. Un démantèlement précoce qui selon le rapport de la Chambre des Comptes était lié à l’impératif de redonner leur vocation sportive aux stades prévus pour accueillir le Championnat d’Afrique des Nations CHAN en janvier 2021.

Une décision inappropriée

Selon la Chambre des Comptes la décision de créer des unités d’isolement net des centres de prise en charge dans les stades était appropriée du moment où elle a été prise alors que le Ministre de la Sante Publique n’avait aucune visibilité de l’évolution de la pandémie et le nombres de malade à isoler et à soigner mis qu’ il avait le devoir de se préparer à faire face au scenario le plus pessimiste Dans un environnement devenu aussi incertain l’organisation du CHAN ne pouvait plus être un objectif prioritaire et devait nécessairement s’effectuer au profit d’un objectif impérieux de sécurité sanitaire si la pandémie avait pris de fortes proportions comme on le redoutait à l’époque alors les lits installés dans les stades auraient été utilisés et le CHAN 2021 n’aurait pas pu se tenir.

Rejoignez notre newsletter!