Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505297

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: cameroonvoice.com

Covid-19: scandale dans les hôpitaux d'Etat !

Lundi à Douala dans l’après-midi. Après avoir parcouru plusieurs hôpitaux à l’instar de l’hôpital de Logbaba, une dame s’est rendue à Laquintinie, hôpital d’Etat où elle a dépensé une importante somme pour le dépistage et autres soins pourtant donnés gratuits par les autorités Camerounaises.

Dame Célestine souffrante il y a quelque temps tout en présentant des symptômes semblables à ceux des patients du coronavirus à savoir une toux sèche, problème de respiration, fièvre, etc. a vu du noir hier à Laquintinie hôpital d’Etat du Cameroun situé dans le Littoral. Les tests disponibles pour le dépistage au covid-19 n’étant pas rapides parce que les résultats parviennent après trois ou quatre jours, selon le directeur de l’hôpital le Pr Njock Louis Richard la dame s’est vue passée au scanner pour se faire dépister. « Les résultats du dépistage au covid-19 à l’aide des tests étant lents, nous avons utilisé le scanner pour la dépister.

Raison pour laquelle la patiente a payé 68.000 FCFA », et puis précision, curieuse, suspecte et honteuse du docteur « Laquintinie est un hôpital d’Etat, mais le scanner que nous avons utilisé pour ses tests n’appartient pas à l’Etat », explique l’homme en blouse. Le ministre de la Santé publique, Dr Manaouda Malachie a bien déclaré que le dépistage au covid-19 est pour l’instant gratuit pour reprendre ses termes dans un point de presse il y a de cela quelques semaines. C’est vrai que cette déclaration sème le doute dans les esprits parce que ce jour, il avait de la peine à le dire.

Qu’à cela ne tienne, il est important de rappeler que dans les 98 autres pays frappés par cette pandémie la prise en charge est gratuite. Le cas du Cameroun est donc une exclusivité mondiale. Il y a à se demander si toutes les personnes touchées par cette épidémie ne paient pas de leur argent pour se faire dépister, car le Cameroun ne fait jamais comme les autres pays. Si cette prise en charge était payante d’où viendront les fonds pour soigner toutes ses personnes, alors que le ministère de la Santé Public indique que la prise en charge d’un seul patient coute minimalement 300.000 FCFA. Pourquoi continuer de prendre l’argent du contribuable alors que le confinement n’est pas déjà facile à gérer ?

Au Burkina Faso, le gouvernement a assuré que la prise en charge des malades au covid-19 allait être gratuite. C’est dans un message radiotélévisé à la nation le 20 mars que cette annonce a été faite. Et le gouvernement a ajouté : « qu’il restera attentif aux mesures à prendre pour soutenir la relance économique et à l’approvisionnement des produits du pays en produits de première nécessité ». Il en est de même dans la quasi-totalité des pays d’Afrique affectés par la pandémie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter