Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 01Article 585406

Health News of Thursday, 1 April 2021

Source: cameroon-tribune.cm

Covid-19 : plus de 1500 personnes se font dépister chaque jour à Yaoundé

Cet afflux demande beaucoup de célérité dans la gestion des données pour pouvoir rendre à temps les résultats.

La file d’attente est longue devant la fenêtre du bureau qu’occupe le point focal surveillance épidémiologique du Laboratoire national de santé publique, ce lundi 29 mars 2021. Des hommes et des femmes, visiblement impatients appellent et rappellent les responsables de l’autre côté de la fenêtre pour vérifier si leurs noms sont disponibles en machine. « Calmez-vous messieurs et dames, tout le monde sera servi et cela par ordre d’arrivée », lance le responsable, pris entre la vérification des données sur l’ordinateur, l’impression des résultats et leur distribution aux usagers.

Cette scène reflète le quotidien des services chargés de la restitution des résultats des tests de dépistage du Covid-19. Ici, toutes les données relatives aux tests de dépistage du Covid-19 effectués sur l’ensemble du pays sont centralisées de façon automatique. Raison pour laquelle certaines personnes choisissent d’y aller pour récupérer leurs résultats. « Lorsqu’un usager arrive, nous avons des fiches qu’il doit remplir en y inscrivant son nom, la date et le lieu de prélèvement ainsi que son numéro de téléphone. Et à nous de vérifier sur l’ordinateur », explique un cadre de vérification au laboratoire.

Depuis quelques jours, les usagers se plaignent de la longue attente pour rentrer en possession de leurs résultats. « J’ai fait mon test depuis vendredi (ndlr : 26 mars 2021) et jusque-là je n’ai pas obtenu de résultat, pourtant, mon vol est programmé ce soir », se lamente un usager. On lui explique de l’autre côté que son test aurait eu quelques soucis techniques au niveau du laboratoire, raison pour laquelle le résultat n’est toujours pas disponible.

Ces derniers temps, les populations se font de plus en plus dépister. Formalités de voyages, exigences professionnelles ou besoin personnel, « plus de 1500 personnes se font dépister chaque jour à Yaoundé », révèle Albert Tchualeu Kameni, biologiste-épidémiologiste, en service au laboratoire national.

Selon lui, cet afflux demande beaucoup de célérité pour pouvoir restituer à temps les résultats. Au lieu de 48 heures qui étaient prévues pour rendre disponible un résultat PCR, le temps coure parfois à 72 heures, voire plus. Pour certains cas de dépistages massifs en particulier, les usagers se plaignent que les résultats durent parfois des jours, pour être rendus positifs par la suite.

« J’ai fait mon test à mon lieu de travail. C’était une équipe mobile qui est venue nous faire le prélèvement et c’est après cinq jours qu’une autre équipe est venue nous restituer les résultats pourtant certains collègues étaient positifs. Entre temps on se baladait avec la maladie », se plaint Thierry K.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter