Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 24Article 507724

General News of Friday, 24 April 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Covid 19 : on passe à la désinfection des prisons

L’opération a commencé ce Jeudi par la maison d’arrêt de Yaoundé – Kondengui. L’information a été rendue publique par le site d'informations sur les questions de santé « l'Urgentiste.com »

« Les équipes spécialisées du ministère de la Santé publique ont entamé ce jeudi les opérations de désinfection des prisons centrale et principale de Yaoundé. La décision a été annoncée hier lors d'une réunion entre les responsables de ces pénitenciers. Réunion présidée par le Délégué régional de l'administration pénitentiaire, en présence des responsables des quartiers des détenus... ».

Au cours de ces assises, il a par ailleurs été décidé de faire des « tests généralisés de Covid 19 à tous les prisonniers ainsi qu’à tous les membres du personnel de l'administration pénitentiaire. Une décision de prophylaxie de 7 jours ».

Il est important de rappeler que cette décision intervient après la détection de plusieurs cas positifs de Coronavirus au sein de cette prison, construite pour moins de 1000 détenus et qui aujourd’hui accueille un peu plus de 4000 pensionnaires.

Une ordonnance qui vise à apaiser les inquiétudes

Même s’il faut reconnaître qu’avec la décongestion de cette maison d’arrêt survenue il y’a quelques jours, les « esprits » étaient un peu plus calme, cette opération de désinfection va participer à conforter les uns et les autres que le « bien être » des prisonniers reste dans une certaine mesure, une préoccupation de l’Etat.

D’autant plus que les images de ces prisonniers, prenant leur bain à quelques mètres des cadavres de leurs congénères, décédés suite au coronavirus avait failli provoquer un tollé général.

La satisfaction des prisonniers

Une source à l’intérieur de la maison d’arrêt de Kondengui a affirmé que « C’est avec beaucoup de reconnaissance qu’ils ont accueilli les équipes chargés de la désinfection à l’intérieur des murs de la prison. Il faut avouer que malgré le départ d’une grande partie de prisonniers, cette maison carcérale a encore en son sein, des centaines de personnes et, il n’est pas évident de faire par exemple respecter les règles de distanciation sociale…Néanmoins, après la détection faite sur les uns et les autres, l’opération entamée ce jour (Jeudi) nous permet de nous sentir mieux dans notre peau et, même si nous restons dans nos cellules, nous nous lavons les mains au quotidien et quelques uns parmi nous, portent les masques apportés par les familles. Nous espérons que le Gouvernement va continuer dans cette lancée ».

Après Kondengui, les équipes spécialisées du ministère de la santé publique vont se rendre dans les autres prisons du Cameroun car, elles travaillent également à prévenir des éventuels cas de coronavirus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter