Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 09Article 511429

General News of Saturday, 9 May 2020

Source: camer.be

Covid-19 : les vagues sans fin d’un don qui secoue le Cameroun


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le don refusé du leader du Mrc par Manaouda Malachie des mains de Christian Penda Ekoka, le président du Comité de gestion de Survie, continue de diviser les Camerounais.

Une frange de l'opinion est encore ulcérée par le refus du don personnel de Maurice Kamto en tant que citoyen camerounais. Au nombre de ceux qui ont manifesté leur mécontentement en se rapprochant des responsables de Survie- Cameroon-Survival-Initiative (Scsi), figure en premier lieu Célestin Bidzigui, l'adjoint numéro un au maire de Monatélé, président du parti de l'Alliance libérable (Pal), et par ailleurs chef traditionnel. Avec cette triple casquette, s'approcher de l'initiative de Maurice Kamto pour solliciter une aide en faveur de sa population dans la lutte contre le Coronavirus, est perçue de toute évidence au Minat comme un acte de défiance. On sait toute la hargne avec laquelle se déploie tous azimuts Atanga Nji pour éventrer tout projet lié au Scsi qui à ses yeux est une association illégale. Ainsi la réponse du berger à la bergère ne s'est pas fait attendre.

Aussi bien le préfet de la Lekié que certains conseillers municipaux ont été mis à contribution pour mettre la pression sur Célestin Bidzigui. «Il est interdit à compter de la date de la présente signature (4 mai) de l'arrêté, toute donation ou distribution sur la place publique, du matériel de lutte contre la propagation du Covid-19 dans le département de la Lékié en l'absence d'une autorisation préalable de manifestation publique ou d'un récépissé de déclaration de réunion publique. Il est également interdit toute autre forme de distribution de matériel de lutte contre la propagation du Covid-19 dans le département de la Lekié en l'absence d'une autorisation préalable de l'autorité administrative, et de la présence des responsables territorialement compétents», arrête le préfet Patrick S. Kamsu.



Il va plus loin en précisant que les sous-préfets des arrondissements de la Lékié, les maires des communes du département, les forces de maintien de l'ordre et de sécurité, ainsi que les chefs traditionnels de la Lékié, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent arrêté. A côté de cet acharnement de l'autorité administrative, certains conseillers municipaux de la commune de Monatélé, ont directement ouvert le feu sur le président du Pal, lui enjoignant de respecter la réglementation en matière de dons qui doit être soumis au préalable à l'examen du Conseil.

Célestin Bedzigui se rétracte



Cet encerclement a poussé on s'en doute, le chef traditionnel dans une exaspération sans borne. «Je suis président d'un parti politique depuis 30 ans. Je suis chef traditionnel depuis 35 ans. Je suis 1er adjoint au maire de la commune de Monatélé. J'ai reçu les dons de Maurice Kamto. Après avoir sollicité leur soutien, ils m'ont répondu promptement. Je ne tiens pas la légitimité ni la légalité de mes actes ni du Minat ni du Minsanté, en tant que élu local que je suis», déclare-t-il en guise de mise au point. Plus loin, il indique que certains membres du gouvernement ont refusé ces dons pour des raisons politiques afin de conserver le plus longtemps possible leurs postes au détriment des attentes du peuple. Cela les engage, avoue-t-il.

En ce qui me concerne, poursuit-il, ce matériel sera utile à la lutte contre le Covid-19 qui mine notre pays. Je n'ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit. J'ai fait ce que je pense être juste pour les Camerounais, conclut l'homme politique. A la dernière nouvelle, Célestin Bedzigui aurait jeté l'éponge, de distribuer ce don pour sécuriser sa population contre le Covid-19. La pression aura été très forte.

Mgr Samuel Kleda reçoit les dons de Kamto

En décidant de recevoir les dons de la Scsi, des mains du Bâtonnier Yondo Black, l'archevêque métropolitain de la ville de Douala sait pertinemment que le pouvoir ne voit pas ce geste d'un bon oeil. Mais c'est un homme coutumier du fait qui ne prend pas des précautions pour dire ses vérités au pouvoir. Le plus retentissant est sans conteste sa sortie sur la victoire de Paul Biya à la dernière élection présidentielle. Il s'étonnait par exemple comment cela pouvait se faire que sa région natale, l'Extrême-Nord, ait pu voter massivement pour le Président alors qu'elle croupit dans la misère.

La réception de ce don par lui n'étonne guère parce qu'on sait que c'est un homme de grand coeur impliqué dans la lutte contre le Covid-19. Il a du reste mis sur pied un médicament à cet effet qu'il distribue gratuitement aux malades. Survie c'était d'ailleurs rapproché de lui pour examiner dans quelles mesures, elle pouvait donner sa main d'association. On attend maintenant la réaction d'Atanga Nji, le ministre du Culte qui va essayer de remettre les pendules à l'heure sous le prisme des lois de la République.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter