Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 02Article 559670

General News of Wednesday, 2 December 2020

Source: cameroonvoice.com

Covid-19: les solutions de la société civile pour les couches vulnérables

Particulièrement affectées par la pandémie du Coronavirus et les autres crises qui ont cours au Cameroun, la situation des déplacés des régions à majorité anglophone et des populations vulnérables dans les régions septentrionales, l’Association Rayons de Soleil a recueilli les propositions des regroupements de la société civile actifs dans ces parties du pays pour envisager des solutions pérennes.

L’appel de l’Association Rayons de Soleil était ouvert à 100 organisations de la société civile reconnues et expérimentées sur les questions sécuritaires des régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua, de l’Est, du Sud-Ouest et du Sud-Ouest. Relayé par divers canaux dont les réseaux sociaux entre août et octobre 2020, l’action vise essentiellement à « Recueillir la perception de la société civile sur les conflits au Cameroun, évaluer l’impact des conflits et du Covid-19 sur les groupes vulnérables, évaluer la participation des organisations de la société civile», a précisé Fidèle Djebba, la présidente de l’Association Rayons de Soleil.

Et d’ajouter que l’assise ouverte le 26 novembre à Yaoundé avec ces organisations a permis, non seulement de recueillir leurs recommandations pour un retour durable à la paix, mais surtout ont permis la mise sur pied l’équipe pays de la plateforme Civil Society Platform for Peacebuilding and Statebuilding (CSPS), qui va s’atteler à accorder un aura international aux problèmes rencontrés personnes vulnérables au Cameroun et celles installées dans les zones en conflits. Dans la mosaïque des propositions formulées par les associations de la société civile, il y a en primeur l’institution d’un dialogue franc et sincère, l’indentification, l’accompagnement permanent des véritables victimes des crises qui ont cours au Cameroun entre autres recommandations.

La compilation de ces suggestions sera faite dans les jours prochains par l’Association Rayons de Soleil avant qu’elles ne soient portées aux autorités camerounaises pour envisager des solutions pérennes. « Nous comptons faire une grande dissémination du rapport des présents travaux auprès des parlementaires, des organisations internationales pour leur faire savoir notre perception et les recommandations que nous avons formulées. », a assuré Fidèle Djebba.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter