Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 13Article 607816

Infos Santé of Tuesday, 13 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Covid-19 : les autorités sanitaires craignent une troisième vague de l’épidémie en novembre

Les chiffres baissent mais nous avons peur. Les chiffres baissent mais nous avons peur.

Entre novembre et décembre, l’épidémie peut reprendre de plus belle et le niveau de risque pour la population va s’accroître en fin d’année.

Nous continuons à mettre la pression pour que nous ne relâchions pas comme la dernière fois, affirment les autorités.

Les mesures barrières seront une fois de plus de rigueur.

« Les chiffres baissent mais nous avons peur. Entre novembre et décembre, l’épidémie peut reprendre de plus belle et le niveau de risque pour la population va s’accroître en fin d’année», affirme une source au ministère de la Santé. une troisième vague de l’épidémie de Covid-19 qui pourra secouer le Cameroun« dès novembre » prochain au Cameroun tel que l’a indiqué le ministre de la Santé publique ce 12 juillet 2021. Pour ne pas subir le plein fouet cette vague qui risque d’être plus meurtrière, le ministre de la Santé a affirmé sur les ondes de la télévision nationale que « Nous continuons à mettre la pression pour que nous ne relâchions pas comme la dernière fois, que nous continuons à respecter les mesures barrières. Mais davantage que nous allions vers la vaccination qui est un moyen sûr pour nous de pouvoir mieux résister à une éventuelle troisième vague que nous ne souhaitons pas, mais qui risque d’arriver au Cameroun ».

Vaccination au ralenti.

122 000 doses du vaccin Astrazeneca et 50 000 doses du vaccin Sinopharm sont encore disponibles. C’est ce qui a poussé les autorités camerounaises à reporter la date butoir de la fin de la vaccination qui était prévue le 11 juillet dernier. Sur le terrain, l’Extrême-Nord, le Centre, l’Ouest, le Nord et le Littoral sont les régions en tête de la vaccination. « Il y a des régions qui sont actuellement en rupture de stocks et qui attendent d’honorer leurs rendez-vous avec les communautés qui demandent la vaccination », indique le Dr Tchokfe Shalom Ndoula, Secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination (PEV).

Les chiffres de la situation épidémiologique au Cameroun font état de 81 467 cas positifs confirmés et 1 338 décès enregistrés. Soit 28 nouveaux décès et 1 377 nouvelles contaminations notifiées en un mois selon les chiffres communiqués ce jour au cours de la réunion d’évaluation de la riposte contre la pandémie à Yaoundé.

Rejoignez notre newsletter!