Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 31Article 585310

General News of Wednesday, 31 March 2021

Source: Actu Cameroun

Covid-19 : le milieu carcéral au Cameroun sous contrôle malgré la surpopulation

C’est le constat que fait le ministre de la Justice au cours de la réunion interministérielle de l’évaluation de la riposte qui a eu lieu le 25 mars 2021.
Le premier ministre, Chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute a présidé dans ses services le 25 mars dernier, la réunion hebdomadaire du Comité interministériel chargé de l’évaluation, du suivi, de la mise en œuvre de la stratégie de riposte du gouvernement contre la covid-19. Au menu des 7 échanges : La gestion de la pandémie à coronavirus dans les milieux carcéraux.

Interpellé, le ministre d’Etat, ministre de la Justice garde des sceaux, Laurent Esso a fait l’état des lieux des pénitenciers. D’après lui, « La situation de la pandémie reste particulièrement suivie. Dans les prisons du Cameroun, les internés sont conscients de la possibilité pour eux de se faire contaminer plus que, bon nombre de personnes en liberté dans nos villes et villages ».

Laurent Esso, ajoute que les statistiques issues de 21 des 70 prisons que compte le Cameroun révèlent que sur un total de 699 cas détestés positifs à la covid-19, 225 cas sont en cours de traitement et 2 décès. Un bilan plutôt élogieux lorsqu’on sait qu’il s’agit des personnes privées de liberté.



Parlant des décès le patron du Minjustice précise que : « Les deux décès enregistrés sont survenus au cours du transfert des patients dans les centres spécialisés de prise en charge ». Du fait de leur privation de liberté, il est assez difficile de respecter la distanciation physique.


Autre facteur qui explique ces décès, c’est la surpopulation carcérale, un fait qui ne facilite pas le respect des différentes mesures de ripostes contre la pandémie édictées par ,1e gouvernement. Conscient de la situation, le garde des sceaux, fait savoir au Premier ministre et membres du gouvernement que : « le ministère de la Justice fait de son mieux pour que les gestes barrières soient respectés, évidemment à l’exception de la distanciation physique, qui est difficile dans un cas de surpopulation carcérale. En dehors de ces mesures, nous avons suspendu les corvées extérieures, nous avons limité les visites, nous avons suspendu également toutes les activités socio- cultures », autant de dispositions prises par le Minjustice, pour limiter les contaminations, atteste Laurant Esso.

Vu la situation actuelle, Joseph Dion Ngute invite le garde des Sceaux à accentuer le contrôle des détenus pour limite le taux de contagion.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter