Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 07Article 510934

General News of Thursday, 7 May 2020

Source: cameroonvoice.com

Covid-19 : le gouvernement rattrapé par ses mensonges


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Controverse autour du nombre exacte de morts de covid-19 au Cameroun. Les démentis et contrevérités s’enchainent étalant la mauvaise foi du régime Biya dans la gestion de la pandémie.

Voilà qu’il est clair, Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique, cache la vérité au peuple camerounais sur la situation réelle de la pandémie du Covid-19 au Cameroun. Dans un rapport du CCE (Conseillers du Commerce Extérieur de la France) faisant état de la situation du covid-19 en Afrique et dans l’Océan indien du 23 avril 2020, il ressort que le Cameroun a enregistré plus de 350 morts du covid-19. Voilà une preuve qui vient ouvrir une fois de plus les yeux des camerounais et renforce l’opinion selon laquelle le peuple est manipulé par le gouvernement. Jusqu’au 04 mai 2020, le gouvernement a officiellement enregistré 2164 cas dont 934 guéris et 64 décès, des chiffres qui n’ont rien avoir avec ceux du (CCE).

Certaines personnalités s’inquiétaient sur ces chiffres donnés par Manaouda à l’instar de Mgr Paul Nyaga, curé de la paroisse Saint Nylon à Douala qui face à l’afflux des malades, avait confié qu’à l’observation, « le nombre de malades est plus élevé qu’on ose le dire à la télévision ». D’autres exemples peuvent illustrer le mensonge de Manaouda Malachie. Dans un communiqué rendu public le dimanche 12 avril 2020, la société promotrice du réseau de stations-services Tradex a révélé que Pouhe Pouhe, chef secteur Littoral et Sud-Ouest chef Tradex a été testé positif au covid-19 le 06 avril 2020 et a fini par rendre l’âme. Mais ce cas, n’a jamais été mentionné dans les données de Manaouda Malachie. Un autre fait d’actualité est venu confirmer le mensonge permanent du gouvernement. En effet Dans une récente correspondance adressée par le délégué régional des Forêts et de la faune au directeur général de la société KN and CO il sollicite ouvertement « 100 cercueils destinés à l’enterrement digne des dépouilles abandonnées victimes du Covid-19. »

C’est d’ailleurs sous forte pression des internautes que le gouvernement avait fini par admettre le premier cas de mort enregistré suite au Covid-19. Manaouda Malachie s’était vu obliger de déclarer qu’ « Il a été confirmé que Achille Essome Moukouri, décédé le 23 mars 2020 à Douala, a succombé au coronavirus », alors que son neveu Patrick Mboma et la fille du défunt avait été qualifiés de menteurs parce qu’ils indiquaient que leur parent est mort de Covid-19. Pourquoi le gouvernement camerounais s’arrangerait à manipuler son peuple ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter