Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 25Article 507946

General News of Saturday, 25 April 2020

Source: cameroonintelligencereport.com

Covid-19: le Cameroun classé pays à risque par ses voisins de la CEMAC

Les pays de la région de la CEMAC ont désormais classé leur voisin camerounais parmi les pays à risque en raison du nombre élevé de personnes infectées par la pandémie de COVID-19. Vendredi soir, le malade de la région d'Afrique subsaharienne (RCA) a annoncé que les personnes venant du Cameroun en RCA devaient subir un test de dépistage du COVID-19. Une démarche saluée par les membres du groupe CEMAC.

Le ministre centrafricain de la Santé publique, le Dr Pierre Somse, est allé encore plus loin en rendant public le numéro gratuit 1212 et a observé qu'il était impératif pour toute personne venant de la République du Cameroun en République centrafricaine au cours des 14 derniers jours de se rendre d'urgence centres de santé pour effectuer le test de dépistage COVID-19.

Depuis le 6 avril, un mois après la confirmation du premier cas de coronavirus, le Cameroun est entré dans le top 5 des pays africains les plus touchés par la pandémie. Il est ainsi devenu le premier de la CEMAC suivi par la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale.

Selon des statistiques mises à jour vendredi après une réunion d'évaluation du ministre français de la Santé publique camerounais Dr Manaouda Malachie, 1430 personnes ont contracté le coronavirus.

Parmi ceux qui se sont révélés positifs, 692 sont actifs. Et 120 sont hospitalisés dont 20 sous assistance respiratoire. Le ministre francophone de la Santé a également annoncé jeudi soir que quelque 668 patients se sont remis du virus avec 43 décès enregistrés.

Plusieurs centres spéciaux de prise en charge des patients atteints de COVID-19 ont été créés dont 2 à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun français. Le régime de Biya a également inclus le stade militaire de Yaoundé comme l'un des centres spécialisés pour la prise en charge des patients COVID-19. Douala dans la région du Littoral dispose de 2 centres spéciaux tandis que 1 opère actuellement à Garoua.

Le syndicat du crime au pouvoir du RDPC a reçu samedi dernier 100 ventilateurs et 300 000 kits de diagnostic.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter