Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 24Article 515329

General News of Sunday, 24 May 2020

Source: cameroon-info.net

Covid-19: la famille de Dr Chemuta assigne la CRTV en justice pour faux et mensonges


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon The Guardian Post, la famille de feu le Dr Chemuta Divine Banda a intenté une action en justice contre la Radio Télévision camerounaise, CRTV, pour avoir faussement annoncé que le militant des droits de l'homme est décédé du COVID-19.

Le seul quotidien en langue anglaise cite avec autorité un membre de la famille proche du défunt président de la Commission nationale des droits de l'homme, affirmant que la CRTV et la présentatrice de 20 h 30, Adele Mbala Atangana, ont été poursuivies conjointement et solidairement.

Lorsque le Dr Chemuta Banda est décédé d'une maladie dans un établissement médical à Yaoundé le lundi 18 mai 2020, le présentateur de 20 h 30, The Guardian Post, a été catégorique en attribuant la mort au nouveau coronavirus.

"Même après qu'il soit ressorti d'un certificat de décès que la famille brandit, que l'homme n'est pas mort de COVID-19, le diffuseur public a continué à publier l'histoire sur YouTube et le site Web de la CRTV", rapporte le journal dans son émission N ° 1890 du vendredi 22 mai 2020, ajoutant que les restes du Dr Chemuta Banda ont été conservés à la morgue de la morgue de l'hôpital général de Yaoundé, bien avant le journal télévisé CRTV de 20h30 de ce jour liant sa mort au coronavirus.

L'avocat Ndong Christopher a déclaré au Guardian Post que la famille du défunt pouvait réclamer des dommages pouvant aller jusqu'à un demi-milliard de francs CFA étant donné qu'en reliant la mort du défunt Dr Chemuta Banda à COVID-19, «CRTV a causé des dommages incalculables non seulement sur le défunt mais surtout sur les membres de sa famille… même un homme mort a et maintient sa dignité. »

L'avocat Ndong a déclaré au journal que l'annonce de la CRTV a fait honte, déshonneur, dommages moraux et psychologiques à la famille du malade, ce qu'aucun montant de dommages-intérêts ne peut compenser.

Les membres de la famille de feu Dr Chemuta Banda sont véhémentes sur le fait que la responsabilité d'un autre rapport sur l'édition de mardi du quotidien de langue française Mutations et sur tant de plateformes de médias sociaux, reliant sa mort à COVID-19, devrait être purement et simplement abandonnée au les portes du CRTV, le papier plus loin.

Cameroon-Info.Net rappelle que le 15 mai 2017, la journaliste Adele Mbala, tout en diffusant le journal de 20h30 à la télévision d'Etat, a lu les noms des ministres et autres responsables présumés avoir été nommés au gouvernement du président français Emmanuel Macron. Au moment où elle aurait obtenu les informations non fondées des médias sociaux, le président Macron n'avait pas encore nommé son gouvernement.

La querelle diplomatique qui a suivi entre Paris et Yaoundé a provoqué une session extraordinaire du conseil d'administration de la CRTV pour retirer Adele Mbala de son poste d'alors - Directrice de l'information télévisée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter