Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 03 29Article 501778

General News of Sunday, 29 March 2020

Source: Cameroon Info

Covid-19 : la CEMAC en ordre de bataille

L’impact du Coronavirus sur l’économie des pays de la sous-région de l’Afrique Centrale est le principal point à l’ordre du jour de la 3ème session extraordinaire du Comité de pilotage du programme des reformes économiques et financières de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (PREF-CEMAC) qui a commencé ce samedi 28 mars 2020 à Brazzaville du Congo.
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze, fait partie des membres du PREF-CEMAC qui ont répondu présent ce samedi à Brazzaville, la capitale de la République du Congo.

Les travaux, dirigés par le professeur Daniel Ona Ondo, président de la commission de la CEMAC, portent essentiellement sur les incidences du COVID-19 sur l’économie de la sous-région d’Afrique centrale et les propositions des pistes de solutions.

«Lors de la 10ème session du COPIL du PREF-CEMAC tenue à Douala le 21 décembre 2019, nous nous félicitons des avancées observées dans nos économies à la suite des efforts entrepris depuis 2016 pour sortir de la crise sur les cours du pétrole qui a secoué nos pays en fin 2015. Quelques mois après, nous voici face à un nouveau danger qui menace fortement la vie de nos populations: c’est la pandémie du Coronavirus. Au-delà de sa dimension de santé publique, la pandémie de Coronavirus représente pour l’Afrique Centrale un test de résistance économique et financière sévère et inattendu. A cela s’ajoute une nouvelle crise sur les cours du pétrole qui replonge nos pays dans la situation d’il y a quatre ans… C’est dire, madame et messieurs les ministres, que les incidences économiques et financières sur nos populations et nos économies requièrent une riposte rapide et concertée de toute notre communauté, avec l’appui des institutions internationales. Le cadre de notre rencontre et son objet structurant, sont donc propices pour nous pour réfléchir au coût d’opportunités qui sont à la fois économiques, financières et sociaux», a déclaré le dirigeant gabonais, Daniel Ona Ondo, pendant son discours d’ouverture.

Après avoir ainsi planté le décor des enjeux, il a invité les experts à préparer un rapport sur les impacts économiques et financiers de la pandémie du COVID-19 et proposer des pistes de solutions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter