Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 17Article 505924

General News of Friday, 17 April 2020

Source: cameroonintelligencereport.com

Covid-19: des personnes arrêtées à Douala libérées sous caution

Des dizaines de personnes ont été arrêtées lundi et mardi à Douala, la capitale commerciale du Cameroun, pour non-respect des directives sur la lutte contre le COVID-19 dans le pays, selon la police.

La police a déclaré que plus de 50 personnes, dont six policiers, ont été arrêtées pour ne pas avoir porté de masques faciaux dans les lieux publics et avoir bu dans des bières après 18 heures, heure locale (17h00 GMT).

«Si nous devons combattre et gagner le coronavirus, les citoyens doivent être obligés de respecter les directives mises en place par le gouvernement. Certaines personnes sont tout simplement trop têtues et cela ne sera pas toléré », a déclaré lundi aux journalistes Issa Daouda, sous-préfet de la municipalité de Douala 4.

Toutes les personnes arrêtées ont été libérées sous caution pour éviter de les entasser dans les cellules de la police, a déclaré Mathias Fombele Tayem, sous-préfet de la municipalité de Douala 5.


Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque et interdit de rassembler plus de 50 personnes et de boire dans les bars après 18 heures dans le cadre des mesures visant à freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Le Cameroun a signalé à ce jour 855 cas confirmés, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC), ce qui en fait l'un des pays africains les plus touchés par la pandémie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter