Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 15Article 513250

General News of Friday, 15 May 2020

Source: cameroon-info.net

Covid-19: Paul Biya offre 2 millions de masques pour les dix régions


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Paul Atanga Nji l’a annoncé ce vendredi 15 mai 2020, au cours d’un point de presse à Yaoundé. Le gouvernement va enfin distribuer gratuitement des masques de protection aux populations à travers le pays, pour freiner l’essaimage de la pandémie de Coronavirus. Ce après que des voix se soient élevées de part et d’autre pour fustiger la décision de frapper d’amende financière ou d’interpeller les contrevenants.

Le ministre de l’Administration Territoriale, Paul Atanga Nji, a annoncé ce vendredi 15 mai 2020 au cours d’un point de presse à Yaoundé, que le Chef de l’Etat, Paul Biya, a instruit la mise à disponibilité de 2 millions de masques au bénéfice des populations des dix régions du pays.

«Le président Paul Biya a décidé de monter d’un cran dans la sensibilisation des populations contre les dangers du COVID-19. C’est pourquoi il a instruit le ministre de l’Administration Territoriale, qui est chargé de la Protection civile, de procéder ce jour à la distribution de 2 millions de masques dans les dix régions. Le premier stock de 500 000 masques quitte Yaoundé ce jour à destination des dix régions», a déclaré le MINAT.

Paul Atanga Nji précise que ce don est en priorité destiné aux «couches vulnérables et les endroits de grandes promiscuité». Il a de ce fait esquissé le partage du stock de 50 000 masques prévus pour la région du Centre. Ils seront d’emblée distribués dans les principaux marchés de la capitale camerounaise, notamment le marché central de Yaoundé, le marché du Mfoundi, marché Etoudi, marché Mokolo, marché Mvog-Mbi, marché Elig-Edzoa, marché Messassi, marché du 8e arrondissement, marché Mvog-Ada, marché Ekounou, marché Biyem-Assi, marché Essos, lesquels recevront chacun 1000 masques.

Le même stock sera remis à l’association des conducteurs de moto taxis, à l’association des chauffeurs de taxis, à l’association des Bayam-sellam, et à l’association des personnes handicapées.

On se souvient que le ministre de la Décentralisation et du Développement Local, Georges Elanga Obam, a instruit mercredi dernier les préfets de veiller au niveau des municipalités, au respect obligatoire du port du masque, en prévoyant des amendes financières contre les contrevenants, avant de se rétracter le lendemain. A la vérité, il est des localités au Cameroun où le masque reste un luxe, et dont son acquisition n’est pas une priorité.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter