Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606586

Infos Santé of Wednesday, 7 July 2021

Source: Le jour

Covid-19: Malachie Manaouda se donne 5 jours pour vacciner 463 533 personnes

Malachie Manaouda ministre de la santé Malachie Manaouda ministre de la santé

C’est ce mercredi 07 juillet que débute la campagne nationale d’intensification de la vaccination contre le Covid-19 dans les formations sanitaires et par les équipes mobiles dans les communautés, y compris le porte à porte. 463 533 doses de vaccin dont 138 737 doses de Sinopharm et 324 796 doses d’Astrazeneca sont encore disponibles. Le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie annonçait le 16 juin dans un communiqué que ladite campagne de vaccination qui se déroulera jusqu’au dimanche 11 juillet, sera offerte dans les lieux de rassemblement comme les marchés, les lieux de culte, les entreprises et les administrations. Sur toute l’étendue du territoire, les personnes âgées de 18 ans et plus, celles vivant avec des comorbidités ont le choix entre Sinopharm et Astrazeneca. Le but est que les populations adhèrent en masse à la vaccination contre le Covid-19 afin d’atteindre l’immunité collective : « l’ambition du gouvernement jusqu’ici est de faire vacciner au moins 20% de la population totale avant l’organisation de la Can, qui se tiendra au Cameroun dès janvier 2022 ». Ceci parce que le taux de couverture vaccinale contre le Covid-19 est bas.

A la date du 04 juillet 2021, 91 512 personnes ont été vaccinées à la première dose et 25 029 à la deuxième dose. La couverture vaccinale pour Sinopharm, la première dose est de 11,3% et de 3,1% pour Astrazeneca, la seconde dose. A la date du 20 juin, 102 371 doses ont été administrées dans tout le pays. 57 195 doses de Sinopharm ont été administrées et 45 205 pour Astrazeneca. En date du 11 juin, soit 61 jours après le lancement de la vaccination, 70 300 personnes ont été vaccinées pour la première dose (Sinopharm) et 16 200 pour la deuxième (Astrazeneca). Le taux d’abandon du Sinopharm est de 50,1% et 93,6% pour Astrazeneca. Le ministre de la Santé publique a souligné dans son exposé au cours de la conférence de presse du 16 juin 2021, conjointe avec le ministre de la Communication (Mincom), René Emmanuel Sadi que : « Comparé aux 591 200 doses de vaccin reçues par le Cameroun, ce chiffre représente une consommation de 15% du stock ». Il a affirmé par conséquent que : « Il convient de dire que le rythme est encore faible au regard des objectifs, de la disponibilité des vaccins, et des performances des autres pays africains comparables au Cameroun ». D’avis avec le Minsante, le mincom, a dit ce jour : « …Alors que les stocks disponibles à ce jour sont à même de couvrir une part importante des besoins en vaccination projetés, on note, avec embarras, une faible évolution du taux de vaccination escompté, due manifestement à une adhésion peu prononcée des populations … ».

Le ministre de la Santé publique a estimé qu’il y a des obstacles à la vaccination contre le Covid-19. Et le principal selon lui, est la faible adhésion de la population sous l’effet de la désinformation et d’une faible perception du risque de la maladie. Selon le Programme élargi de vaccination, il y a de la méfiance vis-à-vis de la vaccination.

Rejoignez notre newsletter!