Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 15Article 505432

General News of Wednesday, 15 April 2020

Source: www.camerounweb.com

Covid-19 : Grégoire Owona raconte la panique à son ministère

Dans un long entretien accordé au journal Mutations, le ministre du travail et des lois sociales évoque les changements que pourraient induire la pandémie du Covid-19. Pour Grégoire Owona, les Camerounais devraient revenir aux fondamentaux après cette crise.


« Comment entrevoyez-vous le monde et le Cameroun après cette crise ? Le monde ne sera certainement plus le même après cette grave crise. Nous aurons certainement ici au Cameroun et ailleurs des raisons objectives de revenir aux fondamentaux. Je veux parler en plus des progrès de la science, de la solidarité, de notre humanisme, des valeurs de dialogue et de tolérance, mais aussi de la capacité de nos Etats à faire face aux catastrophes de divers ordres en vue de préserver et respecter la vie. On pourra analyser la façon dont on aura su se mettre ENSEMBLE ou pas pour affronter l’ennemi commun. On se demandera ce qu’on aura su privilégier entre nos intérêts communs et nos ambitions personnelles. On comprendra probablement mieux alors ce qu’est une Nation, ce qu’est la défense de la Patrie, oui on saura mieux comment doit se comporter véritablement un citoyen et ce qui doit caractériser un Chef d’Etat face à une crise, face à une guerre : le discours ou l’action ? L’après- crise arrivera et si nous sommes vivants on en parlera, pour le moment nous ne sommes pas bien placé pour être ni visionnaire, ni capables de politique fiction. J’ai une seule certitude, c’est que nous devons unir tous derrière un seul chef pour combattre l’ennemi commun qui est le coronavirus. », a déclaré le ministre.


Grégoire Owona a décidé il y a quelques jours de travailler depuis son domicile. Pour lui, il n’est pas question de faire peur aux collaborateurs après les incessantes rumeurs qui l’annonce positif au Covid-19. « Je travaille à partir de mon domicile afin de ne pas frustrer ou faire peur aux collaborateurs qui croient à ce qui avait été diffusé dans les réseaux sociaux et repris par certains journaux, arguant que j’étais positif au virus. Je ne m’étendrai pas sur la panique que cela avait provoquée au ministère », explique le ministre

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter