Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 13Article 555688

General News of Friday, 13 November 2020

Source: Actu Cameroun

Covid-19 : Douala refait la fièvre

Un testing généralisé est prévu dans ces établissements scolaires afin de mieux préparer la riposte contre cette pandémie.

13 élèves de trois établissements scolaires privés d’enseignement secondaire dans la région du Littoral et un enseignant ont été testés positifs au COVID-19 en fin de semaine dernière. Ils sont issus respectivement du Complexe scolaire bilingue Nal situé à Bangue-Bonamoussadi, du Collège Du Vaal à Makèpè, tous deux dans l’arrondissement de Douala 5e, et du collège catholique Saint Charles Borromée situé à la Cité des enseignants dans l’arrondissement de Douala 3e. Le complexe scolaire bilingue Nal enregistre le plus grand nombre de contaminés, avec 9 cas, dont un enseignant. Ces cas ont été détectés suite à la température anormalement élevée d’un élève, laquelle a alerté les responsables de l’établissement qui ont procédé à un testing général des apprenants et enseignants.

Au collège Du Vaal, sur les 164 élèves testés, 4 cas se sont avérés positifs. Un seul cas a été positif au collège Saint Charles Borromée. Suite à cette situation préoccupante, le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, a ordonné une descente dans lesdits établissements scolaires. La visite a été effectuée dans ces temples du savoir par l’inspecteur général des services du gouverneur, Aboubakar Njikam et le délégué régional de la Santé publique du Littoral le 9 novembre dernier. Elle visait à évaluer les actions de riposte menées et vérifier l’effectivité du respect des mesures barrières.



D’après les responsables des établissements scolaires concernés, le dispositif de riposte a immédiatement été mis en branle, en collaboration avec les responsables sanitaires locaux. Ils ont notamment procédé au test collectif des élèves et enseignants des classes concernées et la prise en charge immédiate des cas testés positifs. Dans les jours à venir, un testing de l’ensemble des élèves desdits établissements scolaires est envisagé.

D’après le délégué régional de la Santé publique du Littoral, Dr Albert Mambo Maka, « nous avons procédé à une vérification des situations observées dans ces établissements scolaires qui nous ont interpelés parce que quelques cas se sont révélés positifs après investigation. Nous sommes venus vérifier afin d’élaborer une riposte encore plus performante qui protège mieux nos enfants ».

Des mesures qui pourraient être bloquées par le comportement de certains parents qui s’opposent à un testing généralisé. Dans un communiqué qu’il a publié le 2 novembre dernier, le ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, attirait une fois de plus les Camerounais sur la nécessité de continuer à respecter les mesures barrières afin d’éviter au pays une deuxième vague de contaminations.

« Ce d’autant plus que nombre de cas ont été enregistrés ces dernières semaines au plan national et que l’on constate qu’une propagation de plus en plus croissante de la pandémie du coronavirus dans plusieurs régions du monde », justifie René Emmanuel Sadi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter