Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 20Article 590977

Crime & Punishment of Tuesday, 20 April 2021

Source: Le Quotidien N° 560

Covid-19: 6072 faux tests saisis

L’importante cargaison a été interceptée le 17 avril à l’aéroport international de Douala par la Douane dans le cadre de l’opération Halcomi (Halt au commerce illicite).

La Douane camerounaise vient de frapper un grand coup dans la lutte contre le commerce illicite. Elle a en effet procédé à la saisie d’une cargaison de 6072 tests de Covid-19 suspects et non déclarés à l’aéroport international de Douala, le 17 avril. Cette action s’inscrit dans le cadre de l’opération Halte au Commerce Illicite (Halcomi), apprend-on. « Cette fin de journée aux abords de l’aéroport international de Douala par les éléments de la zone 1 de l’opération Halcomi 3. Au total, 6.072 tests Covid-19 saisis sans agrément », se satisfait les agents de la douane. D’après des sources proches du dossier, et dont les informations ont été relayées par le site internet Ecomation.net, ces tests de Covid-19, n’aurait aucun agreement, ne répondant ainsi à aucunes normes et standards internationaux en matière de tests de dépistage Covid-19. Il convient de noter que c’est la première fois qu’une saisie pareille s’opère en terre camerounais depuis la venue de la crise sanitaire mondiale du Covid-19. À préciser également que dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, l’accès aux outils de dépistage des malades fait partie des éléments essentiels. Raison pour laquelle il est important de connaître leur provenance. Les confrères rapportent que si à la direction des Douanes l’on se réjouit de cette belle prise, une vigilance reste tout de même de mise. A cet effet, une enquête a été ouverte et permettra de démanteler le réseau mis en place.

Il faut noter que depuis l’apparition des premiers cas Covid-19, le Cameroun, par le biais du ministère de la Sante Publique (Minsanté), a mis sur pied un système de riposte conforme aux orientations et propositions de l’Organisation Internationale de la Santé (Oms). Il s’agit entre autres de la mise en place, des postes de santé aux frontières et aux points d’entrées portuaires du pays, dans le but de lutter contre la propagation de cette pandémie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter