Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 12Article 588592

Health News of Monday, 12 April 2021

Source: Cameroon Info

Covid-19: 400.000 doses du vaccin AstraZeneca attendues d’ici le 17 avril au Cameroun

Elles vont s'ajouter aux 200.000 doses de Sinopharm offertes par la Chine pour élargir la vaccination à l’ensemble des couches sociales.
Après la réception des 200.000 doses du vaccin chinois Sinopharm le 11 avril 2021 par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, 400.000 doses du vaccin britannique AstraZeneca sont attendues d’ici le 17 avril prochain. L’annonce a été faite ce jour par un responsable du ministère de la Santé publique. Interrogé au journal de 13h du Poste national de la Crtv, la radio publique, ce dernier a indiqué que les doses du vaccin britannique s’ajouteront aux premières doses du vaccin chinois pour élargir la cible à toutes les personnes qui ont été déjà sélectionnées.

Cette annonce est la matérialisation de la volonté du gouvernement à recourir finalement au vaccin britannique après des réserves portées par les autorités à son sujet. L’on se souvient qu’il y a plus d’un mois, plusieurs pays européens et africains, avaient suspendu ou retiré de leur programme de vaccination, le vaccin AstraZeneca. Leur suspicion était fondée sur des cas de patients présentant la formation des caillots sanguins après l’administration dudit vaccin.

Après ses révélations, le ministre de la Santé avait consulté le Conseil scientifique et le NITAG qui lui avaient conseillé de surseoir à l’importation de ce vaccin, avant que l’agence européenne de la santé ne prouve que le vaccin AstraZeneca est sûr et que son taux de protection contre le Covid-19 est plus élevé que le taux de morts qu’il peut causer.

Suffisant donc pour que le Cameroun revienne à la charge pour recommander ce vaccin qui fait partie de son premier choix parmi tant d’autres. S’agissant des 200.000 doses de Sinopharm, on apprend du ministère de la santé qu’elles seront disponibles dès demain 13 avril 2021 dans tous les centres de vaccination du pays. Une disponibilité qui marque le début de la vaccination dont la cible reste les personnels de santé, les personnes de plus de 50 ans ne présentant pas de commorbidités.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter