Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 05Article 617176

Actualités of Sunday, 5 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Coup d’Etat en Guinée : deux arbitres camerounais pris entre deux feux

Deux arbitres camerounais prix entre deux feux Deux arbitres camerounais prix entre deux feux

• Alioum Siddi et Noupoué Elivis ne donnent plus de nouvelles d’eux

• Ils sont pris entre deux feux en Guinée

• Ce sont des arbitres camerounais


Les arbitres camerounais Alioum Siddi et Noupoué Elivis sont à Conakry pour diriger le match Guinée-Maroc comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022. Selon les informations, l’hôtel où sont logés les arbitres camerounais est à quelques encablures de la présidence de la République de la Guinée, théâtre des affrontements depuis quelques heures. Terrés chez eux, ils avaient envoyé ces images à leurs proches avant de ne plus donner de nouvelles.

Le colonel Mamady Doumbouya le nouvel homme fort de la Guinée déplore un bilan humain très lourd a l’issue du coup d’Etat soldé par l’arrestation du président Alpha Condé.

« Il y a eu beaucoup de morts, beaucoup de blessés, et beaucoup de larmes. Nous allons tous nous asseoir pour rédiger une constitution qui est adoptée à nos réalités, capable de régler nos problèmes parce que si vous voyez l’état de nos routes, vous voyez l’état de nos hôpitaux, vous vous rendrez compte qu’après 62 ans d’indépendance, il est temps qu’on se donne la main » a-t-il lancé. Ces propos confirment l’intensité et la violence des affrontements qui ont duré plusieurs heures.

Le président guinéen Alpha Condé arrêté et amené à une destination inconnue seraient bien traités selon des sources militaires. Jeune Afrique annonce sur son site une éventuelle opération de résistance des fidèles du président de la République.

« Les hommes du GPS vont-ils être suivis par le reste de l’armée ? « Les forces fidèles à Alpha Condé n’ont pas dit leur dernier mot, mais le président est bel et bien entre les mains des putschistes », a affirmé à Jeune Afrique un proche du chef de l’État », lit-on sur le site du média panafricain.

Rejoignez notre newsletter!