Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 28Article 599074

General News of Friday, 28 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Cotisations au ministre, corruption : scandale au MINEPIA

Les nominations au MINEPIA seraient marchandées Les nominations au MINEPIA seraient marchandées

• Un fonctionnaire révèle les dysfonctionnements du MINEPIA

• Les nominations au MINEPIA seraient marchandées

• Des cotisations sont exigées au personnel à chaque déplacement du ministre




A chacun de ses déplacements à l’intérieur du pays, les employés sont obligés de faire des collectes d’argent pour recevoir le ministre de l’élevage, des pêches et des industries animales ( MINEPIA) Dr Taïga. Dans une lettre envoyée au lanceur d’alerte Boris Bertolt, un fonctionnaire du ministère dénoncent cette pratique et plusieurs cas d’injustice et de corruption.

D’après les révélations du fonctionnaire qui requiert l’anonymat, les cotisations pour « recevoir le ministre » peuvent aller 200 000F cfa par délégation départementale. Les employés n’ont pas le droit de s’opposer à cette opération pourtant illégale.

« A chaque fois que le ministre voyage pour une région, il faut que l'on cotise pour le recevoir surtout à l'extrême nord où le délégué régional en a fait sa vache grasse où une caisse a été créée et renflouée à chaque arrivé du Ministre. Ça peut aller jusqu'à 200 000 Frs cfa par délégation départementale. Et, c'est une obligation, gare à celui qui refuse de donner.
Son secrétaire particulier coupe même les vivres aux Directeurs des services centraux (des directeurs aux abois qui dressent leurs besoins au SP pour livraison) et fait recruter ses proches par centaines au MINEPIA », révèle-t-il.

La même source indique également que les nominations au ministère de l’élevage sont gérées par un système sophistiqué de corruption qui enrichit les cadres de l’institution.

« Pour être nommé, il faut donner des millions. Le SP encaisse l'argent pour le blanchir et remettre au grand boss. Un chef de centre zootechnique et vétérinaire peut donner 1 à 2 millions, imaginez ce qu'un délégué régional va donner et à ce niveau-là, la transaction se passe directement avec le Ministre. Comme si cela ne suffisait pas, 70% des postes de chef de centre zootechnique et vétérinaire sont occupés par les Toupouri », explique-t-il avant d’évoquer les cas de surfacturation et de détournement des fonds Covid-19 dans ce ministère. Le fonctionnaire indique que les masques de protection sont vendus à 7000 F CFA au lieu de 500 FCFA dans ce ministère.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter