Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 12Article 519916

General News of Friday, 12 June 2020

Source: cameroon-info.net

Coronavirus: troublantes révélations de Human Rights Watch sur les pratiques sombres du régime


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’ONG estime que le fonds d’urgence pour la santé, versé pendant plus de 25 ans par les établissements publics du Cameroun, devrait être débloqué pour soutenir les hôpitaux qui font face à la pandémie de Covid-19.

Dans un rapport publié le 12 juin 2020, l’Organisation Non-Gouvernementale (ONG) Human Rights Watch (HRW), relève que «les établissements sanitaires camerounais manquent de ressources adéquates pour faire face à la pandémie de Covid-19».

Dans le rapport, le directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch, Lewis Mudge, a souligné que le Cameroun est le pays d’Afrique centrale qui connaît le nombre le plus élevé de cas confirmés de Covid-19 et, pourtant, «il semble que le gouvernement n’ait pas déboursé d’argent provenant d’un fonds de réserve auquel les établissements de santé ont versé des contributions précisément pour faire face à des situations d’urgences comme celle-ci».

D’après cette ONG, l’absence apparente de recours à ce fonds pour faire face à l’actuelle crise sanitaire et économique au Cameroun suscite de graves inquiétudes sur la possibilité que l’argent ait été mal utilisé ou détourné.

Human Rights Watch demande aux autorités camerounaises de faire en sorte que les sommes versées au Fonds de solidarité pour la santé soient mises à la disposition des établissements médicaux qui ont un besoin pressant de soutien, publier les informations relatives à la gestion de ce fonds et enquêter sur d’éventuelles irrégularités.

D’après Human Rights Watch, ce fonds est 10 % de recettes mensuelles que les établissements publics versent dans les caisses de l’Etat depuis 1993. «Ce fonds, qui devrait relever de la responsabilité du ministère de la Santé, a été créé pour servir de réserve financière d’appoint lors d’urgences sanitaires» telle que la pandémie du Coronavirus.

HRW relève que dans un rapport publié en 2018, la Banque Mondiale avait tiré la sonnette d’alarme au sujet de l’absence de règles et d’informations sur ce fonds, notant qu’«on n’est pas en mesure de savoir clairement à quoi sert le Fonds de solidarité» et qu’«il n’y a toujours pas de législation sur son mode d’utilisation».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter