Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 20Article 506698

General News of Monday, 20 April 2020

Source: camer

Coronavirus: nouvelle découverte macabre à Kondengui

Dans un contexte marqué par la montée de la pandémie du Covid 19, deux autres décès ont été enregistrés la semaine qui s’achève.

Samedi 18 avril 2020, un pasteur a trouvé la mort à la prison centrale de Kondengui où il était détenu depuis plusieurs mois. Selon les sources au sein de cet établissement pénitentiaire, cet homme de Dieu était déjà mal en point depuis plusieurs semaines. Son état de santé s’est aggravé suite aux mauvaises conditions de détention, notamment la surpopulation carcérale. Nos sources précisent également, un autre détenu est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi. A moins de dix jours, quatre détenus ont trouvé la mort à la prison centrale qui compte plus de 5700 détenus.

Lundi 13 avril, les détenus de Kondengui ont exprimé leur ras le bol au sein de la prison après le décès des deux prisonniers. Ces détenus soupçonnaient que leurs camarades étaient morts des suites de Covid 19. Ils ont exprimé leur mécontentement en exigeant que tous les prisonniers qui présentaient les symptômes de la maladie soient prélevés et qu’ils soient isolés dans les structures agrées afin de limiter la propagation de la pandémie au sein de la prison. Ce même jour, les responsables de la prison centrale ont distribué les caches nez aux détenus.

Quelques heures après, la situation est revenue à la normale. Jusqu’à présent, aucun cas de Covid 19 n’a encore été confirmé à la prison centrale par les autorités. Le 15 avril dernier, le président de la République a signé un décret portant remise et commutation de peine en faveur de certains prisonniers.

Depuis vendredi dernier, la circulaire du ministre d’Etat garde des Sceaux qui précise les critères des personnes devant bénéficier du décret présidentiel a été affichée à l’intention des responsables des parquets.

Dès cette semaine, il sera question d’étudier cas par cas la situation de chaque détenu avant de procéder à la libération dans les plus brefs délais de ceux concernés par le décret présidentiel.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter