Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 08Article 511321

General News of Friday, 8 May 2020

Source: 237actu.com

Coronavirus: les masques du CICAM sont lavables au moins 15 fois


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Chose promise, chose due. La Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam), qui avait annoncé mi-avril 2020 la production à grande échelle des masques de protection a mis en vente dès ce jeudi 7 mai, des kits normalisés en vue de protéger les populations contre la propagation du Coronavirus.

L’annonce est de la Direction commerciale et marketing de l’entreprise. Sur le mode d’usage, apprend-on, ils seront lavables au moins 15 fois et réutilisables. S’agissant du coût il est vendu à raison de 1300 FCFA l’unité.

Dans les couloirs de Cicam, ce prix se justifie « l’Etat n’a pas subventionné la production du masque par Cicam. Il lui a donc demandé de vendre le tissu aux producteurs de masques »déclare une source. Pour apaiser les tensions, l’on associe ce prix à la durée du masque « il coûte 1300 FCFA, lavable 15 fois. Si on divise 1300 FCFA par 15, il vous revient donc à 86 FCFA » dit-on.

Depuis l’annonce de cette nouvelle, chacun y va de son commentaire. Certains compatriotes estiment que l’entreprise est visiblement en retard par rapport au challenge à lui confié par le ministre des Mines de l’Industrie et du développement technologique.

D’autres par contre surfent sur le pouvoir d’achat des camerounais qu’ils trouvent faible pour s’offrir un masque à 1300 FCFA, la pièce. « Excusez-moi, mais à ce prix c’est un scandale. Pour un retraité, je préfère acheter le masque de 250 FCFA.

En plus, on en trouve désormais partout, pourquoi surenchérir un produit qu’on devrait distribuer gratuitement. C’est pour l’intérêt de tous » lâche Antoine Eloundou, retraité. Dans tous les cas, avec la démocratisation de la fabrication des masques chaque camerounais peut faire son choix selon sa bourse laissent entendre de nombreux riverains. Pour l’heure, la quantité de masques mis sur le marché reste un mystère. Nonobstant Cicam avait annoncé, le 08 avril dernier une production de 15 millions de masques par mois.

La première cargaison de ces masques, était annoncée sur le marché pour le 15 avril. Une première cargaison qui a finalement connu un retard du fait de l’acquisition tardive du tissu normalisé prescrit par le ministre des Mines, de l’Industrie et du développement technologique Gabriel Dodo Ndoke. Pour assurer la production, les acteurs majeurs de la filière coton-textile-confection, à l’instar d’Ecotec, sont mobilisés pour répondre à la demande croissante de ces équipements de protection.

Au moment où le port du masque est obligatoire, cette action apparait comme la contribution des acteurs majeurs de la filière textile au côté du gouvernement dans la lutte contre le Covid-19

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter