Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 01Article 502633

General News of Wednesday, 1 April 2020

Source: camerounweb.com/gazeti237

Coronavirus : les détails du confinement total en préparation au Cameroun

Le gouvernement prépare-t-il un confinement général de la population ? En lisant entre les lignes une note de service du ministère de la santé publique, on peut répondre par l'affirmative. Cette note appelle les responsables centraux du Minsanté (hormis ceux des formations sanitaires de deuxième catégorie) à faire parvenir à la direction des ressources humaines au plus tard demain jeudi la liste des personnels "essentiels" appelés à exercer durant cette période de crise sanitaire, aux jours et heures supplémentaires de travail.

La note ajoute que cette catégorie de personnels se verra établir des "badges de circonstance afin de leur permettre de se justifier au sortir du travail lors des contrôles des forces de maintien de l'ordre".
A en croire cette note, le Cameroun se dirige vers une confinement totale avec des contrôles des forces de sécurités.

Seuls les services essentiels (Hôpitaux, banques, super marches) sont généralement accessibles dans cas de figures.

D'autres pays africain comme le Bénin, ont refusé le confinement total de leurs populations.
"Contrairement aux citoyens des pays développés d’Amérique, d’Europe et d’Asie, la grande majorité des Béninois ont un revenu non salarial. Combien de personnes au Bénin ont un salaire mensuel et qui peuvent attendre deux, trois ou quatre semaines même sans travailler et vivre des revenus du mois ? […] Comment peut-on, dans un tel contexte où la plupart de nos concitoyens donnent la popote avec les revenus de la veille, décréter sans préavis, un confinement général de longue durée ? " a déclaré le président béninois Patrice Talon

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter