Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 02Article 502726

General News of Thursday, 2 April 2020

Source: cameroonvoice.com

Coronavirus: les 100 millions de Baba tombés dans la mangeoire des ministres

L'homme d'affaire Baba Dan Poulo vient de gratifier le Cameroun d'une enveloppe de 100 millions de FCFA pour la lutte contre le nouveau Coronavirus. Une somme qui a des chances d'être distraites par les pontes du régime au Cameroun.

Le grand geste de l’homme d’affaire a suscité un vent d’espoir au Cameroun. Les patients du Covid-19 ainsi que leurs familles ont la conviction que leur pays pourra connaitre des avancées majeures dans la lutte contre cette pandémie mondiale avec cet appui de 100 millions de FCFA remis au ministre de la Santé mercredi; une action qui pourra susciter bien d’autres espèrent les Camerounais. C’est sans compter le caractère véreux des collaborateurs de Paul Biya. Bon nombre d’entre eux se sont frottés les mains avec la réception de ce geste d’humanité tant ils y voient une occasion de s’enrichir.

La bévue mondiale que le Cameroun a essuyé avec le retrait de la Can Total 2019 en est l’illustration parfaite. Les chantiers préparatoires de la compétition avaient fait l’objet de plusieurs contrats flous avec des entreprises en charge de la réalisation; il avait été question des contrat à gré à gré dont les dividendes revenaient frauduleusement à certaines pontes de régime Biya au premier rang des quels son Directeur de Cabinet Ferdinand Ngoh Ngoh. Plusieurs ministres et autres secrétaires généraux avaient été cités dans ce vas scandale financier qui a non seulement plombé la poursuite des chantiers de la Can 2019 au Cameroun, mais a surtout conduit à son retrait au Cameroun pour impréparation. La menace d’une distraction du don de Baba Dan Pullo est d’autant plus plausible lorsqu’on sait que tous les acteurs de ce scandale financier sont toujours en fonction au Cameroun et à des postes de décision importants.

Si d’aucuns seront tentés de croire que le nombre de morts du au Covid-19 suscitera la compassion ou la volonté d’en faire un bon usage de la part des autorités camerounaises, la distraction des fonds prévus pour les victimes du drame ferroviaire d’Eséka, qui a fait 80 morts et plus de 740 blessés au Cameroun, est un fait qui vient rappeler l’indifférence des corrompus du Cameroun devant toute situation. Le tourment des victimes est perceptible des années après.

Tenez, le Ministre de la Santé Publique a été interpellé sur les réseaux sociaux par une patiente du Covid-19 négligée par le corps médical. « Mon état s’aggrave, ma détresse respiratoire s’effondre, ils n’ont pas d’oxygène, tout ce que les médecins m’administrent ici ne change pas, ils disent attendre les résultats pour passer à un autre traitement. Que faire Monsieur le Ministre ?? Je lutte avec la mort, ohhh mon pays » , s’est-elle exclamée sur le réseau social s’adressant au ministre. Un témoignage qui démontre à suffisance le manque de sérieux des autorités de Yaoundé dans la prise en charge de cette pandémie dont le bilan est pourtant alarmant au Cameroun; au 1er avril 233 ont été testées positives à la pandémie avec 6 morts et 10 cas de guérison.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter