Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 30Article 516820

General News of Saturday, 30 May 2020

Source: 237online.com

Coronavirus : le préfet du Mbam-et-Kim sévit pour non-respect des mesures barrières


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Galim Ngong, le préfet du département du Mbam-et-Kim (région du Centre) entend punir tout contrevenant aux mesures barrières édictées par le gouvernement pour barrer la route au Covid-19.

La récente sortie médiatique de Galim Ngong, le préfet du Mbam-et-Kim n’est inaperçue pour personne. Cette autorité administrative a annoncé des sanctions en cas de non-respect des mesures barrières édictées par le gouvernement au sein de son unité de commandement.

Il a fait savoir au cours de son allocution que tous ceux qui seront surpris sans cache-nez dans les lieux publics subiront des sanctions. Il a aussi ajouté qu’il est obligatoire de se laver les mains avec du savon et de l’eau coulante avant d’accéder aux structures administratives.

Pour imposer sa loi, Galim Ngong a collé les maires, les chefs de village et les sous-préfets à la tâche. Le préfet du Mbam-et-Kim engage ses administrés à jouer les gendarmes, et à dénoncer tout contrevenant aux mesures barrières contre le coronavirus.

Pour ce qui est des rassemblements des personnes, le patron de la préfecture du Mbam-et-Kim précise que 'Lorsque vous voulez organiser un rassemblement de plusieurs individus, signalez les chefs, les sous-préfets, les commandants de brigade, les maires'.

De mémoire, le préfet du département du Mbam-et-Kim n’est pas le premier à annoncer son intention de lutter contre le non-respect des mesures barrières. Avant lui, le préfet du Mfoundi avait annoncé une campagne de répression qui n’a jamais démarré.

Le ministre de la Décentralisation et du Développement Local avait également voulu engager les maires à adopter des sanctions financières allant de 500 à 2000 Francs CFA contre le défaut de port du cache-nez. Mais cette mesure avait été tuée dans l’œuf. Avec le préfet du Mbam-et-Kim, cette fois-ci est-elle la bonne ? L’avenir donnera des réponses.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter